Vie privée : une proposition de loi pour freiner Google Street View

Cloud

Le député Jean-Christophe Lagarde a déposé une proposition de loi visant à restreindre les immixtions des moteurs de recherche dans la vie privée. Google Street View est clairement visé.

La France va-t-elle mettre un coup d’arrêt à l’avancée de Google Street View ?

Pour rappel, Google Street View est un service conçu à partir de clichés réalisés par des voitures équipées d’un dispositif permettant de photographier à 360 degrés les rues d’une commune.

Des photographies qui ne sont pas du goût de tout le monde, notamment lorsque des vues laissent entrevoir des scènes décalées voir choquantes.

Même si Google s’engage à rendre flous les éléments les plus dérangeants sur Google Street View.

Une première mise en garde de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avait déjà laissé sous-entendre que le législateur français n’allait pas tarder à s’intéresser à ce type de service pour pousser les éditeurs à mieux protéger la vie privée des utilisateurs.

Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis),  vient de lancer un nouveau pavé dans la mare.

Le 27 novembre, l’élu du Nouveau Centre a déposé une proposition de loi “tendant à restreindre les immixtions des moteurs de recherche dans la vie privée”.

Selon le résumé de cette proposition, le député souhaiterait que les photographies d’espaces privés (habitations et leurs dépendances, clôtures de propriété, chemins privés, véhicules, etc) ne puissent pas être exposés sur Internet sans l’accord du propriétaire ou de l’occupant des lieux pour la collecte et le traitement des données.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur