Violation de brevets : Oracle et NetApp mettent un terme au conflit impliquant Sun

CloudData-stockageStockage

Au nom des relations commerciales entre Oracle et NetApp, l’action en justice, qui opposait depuis trois ans Sun (tombé depuis dans le giron du groupe de Larry Ellison) et le spécialiste du stockage à propos de l’exploitation de brevets, est stoppée.

Oracle doit gérer l’héritage Sun Microsystems et notamment son conflit avec NetApp pour violation de brevets dont l’origine remonte à 2007. Histoire de construire des socles de collaboration business plus fructueux.

Dans un communiqué de presse commun, Oracle et NetApp annoncent l’arrêt de l’action en justice entre le fournisseur de solutions de stockage et Sun. La procédure est éteinte sans versement de réparation. Les termes de l’accord son confidentiels, précisent les deux parties.

Cette action en justice risquait d’empoisonner les relations entre Oracle et NetApp qui ont des clients communs dans les solutions d’infrastructures.

Les deux groupes IT avaient pris l’habitude de collaborer pour satisfaire les besoins des entreprises depuis une décennie.

Selon Tom Georgens, P-DG de NetApp, Oracle et NetApp partagent “une vision commune pour réduire les coûts IT et rendre les infrastructures moins complexes au nom de milliers de clients dans le monde”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur