Virgin et Amazon à la page du livre numérique

Marketing

A compter du 10 novembre, Virgin distribuera en exclusivité le Kindle, lecteur d’e-books signé Amazon. Dans le cadre d’une stratégie d’approche agressive du consommateur, Casino rejoindra les débats le 1er décembre.

Pour redéfinir à leur sauce la conception que se fait la France du livre numériqueAmazon et Virgin font cause commune.

En vertu du partenariat qui en découle, le premier octroie au second l’exclusivité à la distribution du lecteur d’e-books Kindle. Casino rejoindra ces mêmes rangs le 1er décembre.

A l’approche des fêtes de fin d’année, Virgin creuse un filon encore globalement inexploité et se pose ainsi en concurrent de la Fnac, qui elle-même commercialisera, à la fin du mois, un produit similaire, co-brandé avec l’américain Kobo.

Pour 129 euros, ce dernier disposera d’un écran tactile et d’un port SD, quand l’interface de la liseuse d’Amazon, criblée de boutons matériels, dépend intégralement du cloud.

La réponse du berger à la bergère n’a pourtant pas tardé. Eclipser la tension naissante ne fut qu’une question d’heures, pour finalement plier l’affaire et annoncer, dans les enseignes Virgin Megastore, une commercialisation de la Kindle effective à compter de ce 10 novembre, au tarif conventionnel.

Comme le rappelle La Tribune, le groupe britannique, dont le répertoire d’ouvrages dématérialisés regroupe environ 150 000 titres, contribuera à l’étoffement d’un catalogue qui compte déjà plus d’un million de titres.

A titre comparatif, Kobo, qui accapare 10% du marché américain avec ses terminaux, en compte plus du double.

Pour autant, la finalité est la même pour les fabricants de liseuses : freiner la frénésie de tablettes tactiles multi-usages qui pourraient bien s’imposer comme l’une des tendances incontournables de cette fin d’année 2011.

En outre, alors même que les ouvrages francophones à disposition se comptent désormais par dizaines de milliers, le numérique représente à peine 1% du marché hexagonal des livres, aux antipodes des autres contenus multimédia, en proie à la dématérialisation.

Un facteur concomitant à ce revirement stratégique d’Amazon. L’éditeur se rapproche du consommateur par le biais d’un réseau de distribution étendu.

En témoignent l’intronisation des supermarchés Casino au cercle des partenaires revendeurs et cet accord signé en parallèle avec le français Bookeen, qui propose une solution alternative haut de gamme : le Cybook Odyssey.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur