Virtualisation et stockage : HP France veut simplifier le déploiement et limiter le coût

Cloud

La firme IT ré-actualise la solution de virtualisation SVSP et dévoile deux baies EVA dans lesquelles s’immiscent le SSD pour la première fois.

HP adapte sa gamme de produits à la crise avec de nouveaux équipements, logiciels et services. L’objectif étant de consolider le système d’information, ré-évaluer les priorités IT des entreprises et de remodeler ses process de sourcing en temps de crise.

En attendant la présentation de nouveaux serveurs ProLiant attendue la semaine prochaine, la branche française du constructeur a dévoilé de nouvelles solutions de virtualisation de stockage en réseau (Storage Area Network ou SAN en anglais) dans des univers informatiques hétérogènes. Cette nouvelle gamme est censée “simplifier le provisionnement, l’administration et l’optimisation” des environnements virtualisés pour les serveurs de stockage.

“Les entreprises ne s’intéressent à la virtualisation du stockage que si l’on obtient au final une baisse du coût total de possession (TCO)”, explique Xavier Poisson-Gouyou Beauchamps, Directeur Stockage et Alliance chez HP France, qui a identifié un sous-segment “200ème-2500ème entreprise” de France susceptible d’être intéressé.  Selon le responsable IT, seuls deux “drivers” du marché prévalent : primo,  le client veut payer moins avec les technologies de virtualisation, secundo, il veut réduire le coût du stockage global.

Une équation pas évidente à résoudre surtout lorsque les responsables informatiques se tirent les cheveux en observant l’explosion de données générées par les collaborateurs en entreprise. “Dans le cahier des charges, il faut partir de l’existant et établir quelle valeur ajoutée on peut apporter”, poursuit Xavier Poisson-Gouyou Beauchamps.

SVSP 2.1 : industrialiser la virtualisation

La division HP StorageWorks apporte une solution une nouvelle solution SAN Virtualization Services Platform 2.1 (SVSP 2.1) qui a deux vocations : augmenter la capacité de stockage disponible et industrialiser l’exploitation (migration, réplication, sauvegarde…).

L’administration centralisée facilite les allocations de ressources de stockages aux serveurs virtuels mais aussi la migration des données entre baies et la réplication des données vers un site distant.

La plate-forme SVSP 2.1 est susceptible de réduire les coûts d’acquisition de nouvelles capacités de stockage (jusqu’à 50%, selon une récente étude du cabinet d’études IDC*). Dans le domaine de la protection unifiée des données, HP propose Data Protector pour les environnements physiques et virtuels.

Les nouvelles baies EVA accueillent le SSD

Sur le front du hardware adapté à la virtualisation du stockage, HP dévoile deux nouvelles baies Enterprise Virtual Array (EVA) : les modèles 6400 et 8400. Le fabricant estime que les nouvelles baies EVA sont adaptés aux besoins de stockage milieu de gamme comme les grosses PME.

Parmi les nouveautés ou améliorations en termes de fonctions, signalons l’augmentation du cache à 22 Go, le support du Vraid 6 et l’intégration de Solid State Disk (SSD) de 72 Go.

C’est la première fois que ce type de disques flash est intégré dans la gamme EVA (du SSD back end Fiber Channel plus précisément). Rappelons ses grandes caractéristiques : performant en termes de lecture, plus laborieux au niveau de l’écriture mais l’importance du cache sur les nouvelles baies pourrait lisser le tout.

De plus,  HP assure que l’approche est “green” : les disques SSD fournissent 78 000 entrées/sorties en lecture aléatoire sur un EVA8400, soit 29% de plus avec 8 disques SSD comparé aux 324 disques magnétiques.

Le recours au SSD devrait se démocratiser avec le développement des services Web 2.0. “Les responsables IT ont besoin d’accès aux bases de données avec un nombre importants d’utilisateurs simultanés et de systèmes d’archivage peu onéreux”, estime Julien Bertin, Directeur de la division Produits HP StorageWorks.

*”Business Value of Storage Virtualization: Scaling the Storage Solution; Leveraging the Storage Investment,” Doc. No. 216719, IDC, février 2009.”

HP StorageWorks 6400 EVA HP StorageWorks 8400 EVA
Format 18 étagères de deux U + 2x2U de contrôleurs = 4OU = 1 rack
216 disques
27 étagères soit un rack un demi
324 disques
Prix à partir de 39 214 euros à partir de 58  308 euros

Source : HP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur