Virtualisation : Sun Microsystems entre dans la mêlée

Cloud

Le groupe de Jonathan Schwartz lance son propre hyperviseur et une console d’infrastructure de gestion unifiée dédiée aux environnements virtualisés.

Après Microsoft et Oracle, Sun Microsystems entre en scène pour sortir le grand jeu dans le domaine de la virtualisation. Le 14 novembre, Jonathan Schwartz, PDG de Sun Microsystems, a profité de l’Oracle OpenWorld San Francisco pour dévoiler deux produits dédiés : xVM Server, un hyperviseur destiné au serveur de virtualisation de Sun fondé sur Xen (logiciel libre de virtualisation), et xVM Ops Center, une console d’infrastructure de gestion unifiée autour de la virtualisation. Un premier bouquet d’éditeurs se sont associés aux efforts de Sun : AMD, Intel, MySQL, Quest Software, Red Hat et Symantec.

Après Microsoft et Oracle, Sun Microsystems entre en scène pour sortir le grand jeu dans le domaine de la virtualisation. Le 14 novembre, Jonathan Schwartz, PDG de Sun Microsystems, a profité de l’Oracle OpenWorld San Francisco pour dévoiler deux produits dédiés : xVM Server, un hyperviseur destiné au serveur de virtualisation de Sun fondé sur Xen (logiciel libre de virtualisation), et xVM Ops Center, une console d’infrastructure de gestion unifiée autour de la virtualisation. Un premier bouquet d’éditeurs se sont associés aux efforts de Sun : AMD, Intel, MySQL, Quest Software, Red Hat et Symantec.

Des avancées dans le super computing

Autre nouveauté cette fois-ci dans le domaine des supers ordinateurs : dans le cadre du salon Supercomputing 2007, Sun a présenté deux nouveaux systèmes pour les utilisateurs HPC (informatique à haute performance).

Le système Sun Constellation est présenté comme le premier environnement ouvert de type “petascale computing” au monde. Il offre une capacité pouvant aller jusqu’au pétaflop (1000 trillions d’opérations à virgule flottante par seconde) et il est 100 000 fois plus rapide qu’un PC desktop traditionnel.

Un matin, sur une péniche, avec Scott McNealy
Le mardi 13 novembre au matin, il faisait froid sur la péniche La Marina arrimée au Quai de Bercy (XIIème arrondissement de Paris). Mais l’attente en valait la peine puisque Scott McNealy, chairman et co-fondateur de Sun Microsystems, est venu discuter avec des journalistes de la presse IT. Au menu : virtualisation, stockage en réseau, Java, projet Rock (nom de code du prochain processeur de Sun Microsystems qui contiendra 16 cores et qui équipera des serveurs à partir de 2008), Sunbox… Vous pouvez retrouver un article complet sur cet entretien sur Silicon.fr (groupe NME, éditeur de Vnunet.fr).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur