Virus : la famille Mytob s’impose en juillet

Cloud

Netsky s’installe à la première place du top 10 des virus les plus répandus courant juillet.

C’est sans conteste Mytob qui domine dans le classement des virus les plus diffusés au cours du mois de juillet 2005. Mais cette domination s’obtient par le nombre des variantes. Sur les dix premiers virus les plus virulents, la famille MyTob occupe pas moins de 6 et 7 places dans les classements respectifs des éditeurs Sophos et Kaspersky. Cette variante de Mydoom.a (qui reviennent chez Kaspersky en 18e et 19e positions sous les variantes .i et .m) occupe à lui tout seul plus de 40 % des infections virales de juillet. “L’armée des Mytob est retorse, mais elle est contrôlable”, estime Annie Gay, directrice générale de Sophos France, “les entreprises peuvent parfaitement bloquer ces vers en tenant parfaitement à jour une protection multiniveau combinant protection antivirus, pare-feu et politique de sécurité.”

Mais le haut du classement est détenu par Netsky (variante .P chez Sophos et .Q chez Kaspersky) qui effectue un grand retour en tête d’affiche avec environ 14 % de “part de marché”. Les deux éditeurs expliquent ce retour en force comme une réponse à la récente condamnation à 18 mois de prison avec sursis et 30 heures de travaux d’intérêt général de son jeune auteur, Sven Jashan. Enfin, des vétérans comme Bagle et Zafi font également des retours remarqués. Zafi.b, notamment, a gagné 5 points pour se positionner à la 3e place du classement de Kaspersky. L’éditeur n’a pas d’autre explication sur ce phénomène que le multilinguisme du ver décliné en une quinzaine de langues.

Sophos a détecté 1 380 nouveaux virus rien que sur le mois dernier. Ce qui porte à 107 598 le nombre total de bestioles référencées dans son laboratoire. Note optimiste : 1 courrier électronique sur 47 était infecté d’un virus en juillet. Un léger progrès par rapport au mois de juin qui en comptabilisait 1 sur 43.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur