Visiter Burning Man… sur Google Earth

Mobilité

Haut lieu de la culture alternative américaine, Burning Man, qui se déroule
actuellement dans le désert du Nevada, se visite désormais sur Google Earth.

Initié par l’artiste californien Larry Harvey en 1986 sur la plage de Baker Beach à San Francisco, le festival Burning Man est devenu un véritable rituel aux Etats-Unis, pour le plus grand bonheur des artistes, créatifs et autres ‘geeks’ attirés par son ambiance festive hors norme. Depuis 1990, la fête a lieu chaque année à Black Rock City, dans le désert du Nevada, pendant la dernière semaine d’août. Et cette année encore – du 27 août au 3 septembre -, près de 40 000 Burners (participants) doivent rallier cette localité, qui devient à cette occasion la troisième ville la plus peuplée de l’Etat. L’évènement s’achèvera une fois encore par la mise à feu d’un bûcher de bois, le “Burning Man”.

Points communs entre les Burners, qui comptent de plus en plus d’adeptes à l’international : “les principes et valeurs de Burning Man : ouverture d’esprit, expression artistique, don & partage, respect des autres et de son environnement, autonomie”, expliquent les French Burners, qui se définissent comme “la communauté officielle de Burning Man en France “. Depuis le milieu des années 1990, la manifestation est aussi devenue un lieu “prisé” des entrepreneurs californiens. Les participants les plus populaires étant Larry Page et Sergey Brin, les deux fondateurs de Google, qui y auraient participé en 1999.

Naissance de Burning Man Earth

Cette année, pour ceux qui ne peuvent faire le déplacement, une visite du site via Google Earth est possible. Des photos aériennes ont en effet été prises l’an dernier et intégrées dans Google Earth, le logiciel de modélisation géographique de Google.

Une fois l’application installée, le festivalier virtuel accède à Burning Man Earth, qui est présenté comme “un projet collaboratif entre Burning Man et l’équipe projet de Google Earth”.

Appel aux bonnes volontés

Au programme, “une représentation virtuelle en 3D de Black Rock City “ où vous pourrez découvrir toute l’année “ce qui s’est passé, comment ça s’est passé et qui était impliqué?”, s’enthousiasment les administrateurs du site. Tout en reconnaissant qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une ” version embryonnaire” : “Nous avons peuplé BRC [Black Rock City] avec les éléments de base? La maquette de la ville, les infrastructures, le ‘Man’, les installations artistiques et les cabinets de toilette transportables”, précisent-ils.

Avant de lancer un appel à la bonne volonté des Burners : “ce projet nécessite l’implication des festivaliers pour peupler cette ville virtuelle de la même manière que nous peuplons Black Rock City. Envoyez nous un ‘Placemark’ “ [une photo soumise sur Google Earth] et “nous l’intégrerons dans Burning Man Earth”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur