Vnunet TV : Cert-Lexsi :”Les malwares plus inquiétants pour les banques que le phishing”

Cloud

Special InfoSecurity : interview de Nicolas Woirhaye, à la tête de la cellule “enquête” du Laboratoire d’EXpertise en Sécurité Informatique.

Jeudi matin, à l’ouverture d’InfoSecurity (qui dure deux jours, Porte de Versailles, Paris), le Club de la Sécurité de l’Information Français (Clusif) présentait les résultats sur l’étude “Menaces Informatiques et Pratiques de Sécurité” lié au secteur bancaire et assurance. L’occasion d’interroger un spécialiste du cyber-crime sur la problématique du hameçonnage (phishing).

Nicolas Woirhaye est Directeur du Cert-Lexsi, une cellule d’investigation du Laboratoire d’EXpertise en Sécurité Informatique. Vnunet.fr a abordé divers points avec lui sur ce fléau : les banques sont-elles prêtes à contrer ce type d’attaques ? Et si oui, dans quel délai ? Quel impact et quelle fréquence d’attaque ? Quelle coordination entre les banques et les forces de police ?

Finalement, la discussion déborde sur le développement des malwares. Un sujet plus beaucoup préoccupant, selon notre interlocuteur du cabinet français spécialisé dans l’audit, le conseil, l’investigation et l’intervention d’urgence en matière de sécurité informatique.

Au détour d’une question, le rôle du fournisseur d’accès Internet dans la propagation de ses cyber-attaques est évoqué. Selon Nicolas Woirhaye, c’est un interlocuteur incontournable pour résorber les attaques mais qui tourne la tête dès que l’on aborde la question du filtrage.

Jeudi matin, à l’ouverture d’InfoSecurity (qui dure deux jours, Porte de Versailles, Paris), le Club de la Sécurité de l’Information Français (Clusif) présentait les résultats sur l’étude “Menaces Informatiques et Pratiques de Sécurité” lié au secteur bancaire et assurance. L’occasion d’interroger un spécialiste du cyber-crime sur la problématique du hameçonnage (phishing).

Nicolas Woirhaye est Directeur du Cert-Lexsi, une cellule d’investigation du Laboratoire d’EXpertise en Sécurité Informatique. Vnunet.fr a abordé divers points avec lui sur ce fléau : les banques sont-elles prêtes à contrer ce type d’attaques ? Et si oui, dans quel délai ? Quel impact et quelle fréquence d’attaque ? Quelle coordination entre les banques et les forces de police ?

Finalement, la discussion déborde sur le développement des malwares. Un sujet plus beaucoup préoccupant, selon notre interlocuteur du cabinet français spécialisé dans l’audit, le conseil, l’investigation et l’intervention d’urgence en matière de sécurité informatique.

Au détour d’une question, le rôle du fournisseur d’accès Internet dans la propagation de ses cyber-attaques est évoqué. Selon Nicolas Woirhaye, c’est un interlocuteur incontournable pour résorber les attaques mais qui tourne la tête dès que l’on aborde la question du filtrage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur