VoD : Netflix cherche les bons leviers pour débarquer en France

Marketing
netflix-france-conditions-arrivee

Gouvernement, FAI, ayants droit…Netflix multiplie les contacts pour préparer son arrivée en France prévue dans le courant de l’automne. Mais la plateforme VoD devra remplir certaines conditions.

Comment Netflix va organiser son arrivée en France ? La plateforme vidéos américaine, cherche toujours ses repères alors qu’elle est attendue pour l’automne prochain, multiplie les concertations dans le cinéma et l’audiovisuel  (producteurs, opérateurs télécoms, ayants droit). Elle chercherait à recruter un directeur général France et une agence RP.

Il s’agit de trouver le bon tempo pour son démarrage et trouver la bonne dose dans le catalogue de séries et de films à proposer pour que l’offre soit suffisamment attractive. Sachant que Netflix compte également sur d’autres pays importants en Europe comme l’Allemagne.

Selon Les Echos, une prochaine rencontre est prévue le 24 mars entre ses dirigeants et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. Le gouvernement souhaite que Netflix se plie à la règlementation française (respect de la chronologie des médias, financement de la création, taxation…) plutôt que d’envisager son déploiement dans l’Hexagone depuis un point d’ancrage comme le Luxembourg (c’est déjà le cas : son siège pour l’expansion européenne est situé dans ce pays), l’Irlande voire Amsterdam comme le suggère Challenges.

En février, deux VIP de Netflix (David Lee et Kelly Merryman, en charge des acquisitions pour l’Europe) avaient rencontré des studios de production français importants : StudioCanal, Pathé, UGC, Gaumont, Lagardère…

FAI : qui veut travailler avec Netflix en France ?

Des rencontres ont également eu lieu avec les opérateurs télécoms en France pour mesurer leur degré d’intérêt au service Netflix à mettre à disposition de leurs clients.

Stéphane Richard, P-DG d’Orange, évoque ainsi sur Radio Classique que “Netflix est un rouleau compresseur, ou un bulldozer, qui va arriver avec une immense campagne de marketing. Il propose un produit qui peut avoir un impact profond et donc bousculer les équilibres qui existent aujourd’hui dans le paysage audiovisuel”.

Sur BFM TV, en commentant les résultats financiers du groupe télécoms, Stéphane Richard avait admis qu’il a rencontré Netflix qui a exposé son modèle. La plateforme vidéos compte arriver en France à la fois en mode over-the-top (distribution et diffusion directes sur Internet) mais aussi à travers les box des FAI.

“On posera beaucoup de conditions à Netflix, en particulier celle que Netflix soit parfaitement en ligne avec les pouvoirs publics”, a commenté le patron d’Orange.

On attend également que Netflix soutiennent le financement de création audiovisuelle en France, à l’instar d’un Canal Plus. Pour faciliter son implantation en France, le gouvernement serait prêt à réviser le décret SMAD (services de médias à la demande) en vue d’alléger les obligations qui pèsent sur les distributeurs vidéo.

netflix-france-conditions-arrivee-vod

Quiz : Connaissez-vous les formations aux métiers des high-tech ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur