Vodafone prêt à céder sa part dans Verizon Wireless : Méga deal en vue ?

Régulations
vodafone-verizon-telephonie-mobile-usa

Vodafone détient 45% du capital de Verizon Wireless, premier opérateur mobile aux USA. Le groupe télécoms britannique pourrait décider de vendre sa part à son partenaire américain.

Vodafone serait prêt à céder sa participation dans Verizon Wireless.

Le premier opérateur mobile américain pourrait ainsi reprendre le contrôle de 100% du capital de la société.

Les velléités de Verizon dans ce sens étaient connues. Mais, cette fois-ci, l’affaire serait plus sérieuse.

Car le contexte a changé au regard de la concentration de marché observée dans les télécoms aux Etats-Unis (le troisième opérateur du pays Sprint a été repris par Softbank) et des intérêts stratégiques respectifs de deux parties.

Le tout dans un climat de concurrence exacerbée dans le monde de la téléphonie mobile.

A ce stade, on évoque des “discussions” enclenchées avec Verizon Communications (maison-mère de Verizon Wireless) dans un communiqué de Vodafone.

Néanmoins, un accord pourrait être bouclé rapidement avec une annonce officielle survenant la semaine prochaine, selon Reuters.

Actuellement, Vodafone Group (opérateur d’origine britannique) détient 45% du capital de Verizon Wireless qui développe son business aux USA.

Si la transaction arrive à son terme, elle pourrait s’élever à 130 milliards de dollars (97,5 milliards d’euros).

“Ce serait la troisième plus importante opération de fusion-acquisition de tous les temps après le rachat de Mannesmann par Vodafone pour 203 milliards de dollars en 1999 et celui de Time Warner par AOL pour 181 milliards en 2000”, commente Reuters.

————————

Quiz : Connaissez-vous la 4G ?

———————–

Crédit photo : Verizon : Chairman and CEO Lowell McAdam’s at CES 2013


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur