La VoIP de Facebook arrive à maturité en France

CloudRéseauxVoIP
Facebook VoIP

Le frémissement autour de la 4G convainc Facebook d’ouvrir aux mobinautes français son service de voix sur IP, via l’application Messenger pour iOS et Android.

A la lumière d’une montée en débit des réseaux mobiles avec en toile de fond les premières initiatives sur le dossier 4G, Facebook considère que la France est mûre pour accueillir son service de VoIP.

Sur le modèle de Skype, Viber et Whatsapp, le réseau social ouvre aux mobinautes français un nouveau pan de sa solution propriétaire de communications unifiées : les appels voix.

Ceux-ci sont gratuits si effectués en Wi-Fi, quel que soit le point d’accès.

Dans le cas où le trafic transite sur les réseaux mobiles, l’usage est consigné à l’enveloppe data dont l’utilisateur dispose dans le cadre de son abonnement opérateur, avec les éventuelles restrictions en cas de dépassement du quota (limitation du débit, blocage, hors forfait…)

Il faut également s’assurer que la VoIP soit tolérée, ce qui n’est pas le cas chez certains MVNO.

La fonctionnalité est intégrée dans l’application Facebook Messenger, accessible sur iOS et Android. Les détenteurs d’un iPhone peuvent aussi passer par la liste de contacts du client Facebook officiel.

Sur le principe même des communications unifiées, la discussion peut s’entretenir en parallèle via le chat, alternative revendiquée aux SMS. Une messagerie vocale complète l’offre.

La visioconférence n’est pas encore d’actualité, mais Facebook a clairement fait entendre ses ambitions en la matière à l’heure de lancer, début janvier son pilote de VoIP au Canada.

L’émergence d’un modèle économique freemium n’est pas à exclure, sur le modèle d’Orange et son service Libon, qui lève la limite de 3 groupes de messagerie vocale et ajoute une heure d’appels à l’international pour 2,69 euros TTC par mois.

En basculant ainsi le trafic vers les réseaux IP, Facebook augure de l’obsolescence précipitée de la voix dans les forfaits mobiles.

Mais la transition n’est pas encore actée : la couverture 3G n’atteint pas encore le niveau du GSM, qui en outre, consomme moins de batterie…

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?

Crédit illustration : Julien Tromeur – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur