Voiture autome : BMW accélère avec Intel et Mobileye

Mobilité
BMW-iNEXT-voiture-autonome
1 10

Le trio BMW – Intel – Mobileye vont s’atteler à la conception, au développement et à la production en séries de voitures autonomes.

BMW s’associe à Intel et Mobileye pour avancer dans la conduite autonome. Le constructeur automobile allemand veut passer au stade de la production en série de véhicules 100% automatiques d’ici 2021. Le nom du projet va rendre Apple blême : iNext.

La répartition des tâches est claire : BMW détient l’expertise dans la conception, le développement et la production d’automobiles. Intel apportera les semi-conducteurs nécessaires pour le pilotage en conduite autonome dans le segment IoT tandis que la société d’origine israélienne apportera ses compétences dans l’exploitation de systèmes de caméras pour éviter les collisions.

Car, évidemment, la sécurité des conducteurs et des passagers sera au cœur du projet. Et l‘accident mortel d’un conducteur d’une Tesla est là pour nous le rappeler.

Avec une échéance fixée par communiqué, BMW met la pression sur l’ensemble de ses concurrents dans le secteur automobile, qui devront être en mesure de proposer des véhicules similaires.

Alors que le cabinet de consulting A.T. Kearney estime que le marché de la conduite autonome va s’épanouir à l’horizon 2035 pour atteindre 500 milliards d’euros.

BMW pourra également compter sur les technologies de cartographie HERE acquis auprès de Nokia en collaboration avec d’autres partenaires du secteur automobile (comme Daimler et Audi). Le montant consenti pour le projet iNext n’a pas été précisé.

BMW-intel-Mobileye-voiture-autonome
De gauche à droite : Brian Krzanich (CEO d’Intel), Harald Krüger (Président du conseil d’administration de BMW AG) et Amnon Shashua (co-fondateur, Président et CTO de Mobileye)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur