Voiture connectée et autonome : l’Apple Car n’a plus de conducteur

AccessoiresManagementPoste de travailRessources humaines
1 3

Steve Zadesky, qui supervise le projet Titan de voiture électrique autonome au sein d’Apple, va quitter la société, laissant le projet sans conducteur.

Récemment, Dieter Zetsche, le P-DG de Daimler, déclarait qu’Apple progressait à pas de géant dans son projet de voiture électrique autonome, communément appelée iCar sur le Web.

Cette dynamique pourrait toutefois être contrariée par le départ de Steve Zadesky d’Apple, selon une source proche du dossier, indique le Wall Street Journal. Vétéran d’Apple, société où il officie depuis 1999 après avoir quitté Ford Motor, il supervisait le projet « Titan » de voiture autonome depuis 2 ans.

Le timing exact de son départ n’est pas encore connu, d’autant plus qu’il fait encore partie des effectifs d’Apple. Des raisons personnelles sont par ailleurs avancées pour l’expliquer.

Toujours est-il que son départ ne laisse pas indifférent, s’agissant d’un des domaines actuellement les plus discutés de la sphère technologique, porteur de futurs leviers de croissance pour les géants de l’automobile, ainsi que pour certains acteurs IT (Google et Apple donc).

Sous le nom de code « Titan », le projet de véhicule autonome devrait aboutir à un produit avancé dès 2018. Les experts s’accordent toutefois à dire qu’il faudra encore plusieurs années à Apple pour disposer d’un véhicule prêt à être commercialisé.

Pour y parvenir, la société de Tim Cook s’est entourée de vétérans de l’industrie automobile et d’experts spécialisés dans les technologies de batterie et dans la conduite autonome. En tout, une équipe composée de 600 personnes plancherait activement sur le projet Titan.

Pour se distinguer, Apple miserait largement sur l’aspect connecté, exploitant son expérience acquise dans le domaine des capteurs et de la symbiose entre hardware et software développée avec les terminaux iOS.

Quant à la dimension « autonome » du véhicule, elle pourrait venir au gré d’une seconde itération, même si Apple s’est rapproché du département californien des véhicules motorisés au sujet des régulations concernant les expérimentations de véhicules sans conducteur.

Des rumeurs prêtent également à Apple des jonctions avec le groupe allemand BMW et l’utilisation du châssis de la BMW i3.

La départ de Steve Zadesky, s’il se confirme, pourrait avoir un impact sur la feuille de route du projet mais Apple ne devrait pas pour autant changeant de route.

(Crédit photo : Julien Tromeur, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur