Voix sur IP : 11 millions d’utilisateurs dans le monde

Mobilité

En neuf mois, le nombre d’abonnés à un service VoIP a progressé de 120 %, selon Point Topic. Tiré par Free, le marché français est le plus développé d’Europe.

La téléphonie sur IP poursuit son fort développement. Fin mars dernier, elle comptait plus de 11 millions d’utilisateurs dans le monde, soit une progression de l’ordre de 120 % sur neuf mois, selon la dernière étude de Point Topic. Une croissance d’autant plus importante que le cabinet d’études britannique ne prend pas en compte, dans ce résultat, les solutions de VoIP purement logicielles, tels Skype et VoiceGlo, et minore volontairement ses estimations. Point Topic table en effet sur une hausse du nombre d’utilisateurs de seulement 10 % sur les trois premiers mois de l’année dans les pays où aucune donnée n’est disponible pour la période.

Le potentiel d’essor de ce moyen de communication reste de surcroît très élevé, le parc mondial d’utilisateurs étant géographiquement très concentré. Ainsi, plus de 65 % des abonnés à un service de téléphonie sur IP sont aujourd’hui japonais selon Point Topic, le fournisseur d’accès Yahoo Softbank étant le premier acteur du marché nippon avec 4,5 millions de clients au 31 mars dernier.

Après le Japon, les Etats-Unis représentent le marché le plus développé sur le secteur de la VoIP avec près de 2,1 millions d’utilisateurs à la fin du premier trimestre. Si le fournisseur d’accès Vonage est le principal acteur du pays, avec 535 000 clients à la fin de la période, il détient une part de marché à peine plus importante que certains câblo-opérateurs. Il doit notamment rivaliser avec Cox, qui revendique 413 000 abonnés VoIP dans le même temps, et Time Warner dont le nombre de clients a progressé de 69 % sur les trois premiers mois de l’année pour atteindre les 372 000.

La France, meilleur élève européen

Au troisième rang mondial figure la France et ses 1,2 million d’adeptes de la téléphonie sur IP, soit plus de la moitié du parc européen. Dans l’Hexagone, la place de leader revient à Free, qui comptait 660 000 clients VoIP au 31 mars dernier, selon les estimations du cabinet britannique. Une position qu’aucun acteur ne semble à ce jour menacer. En effet, Neuf Télécom enregistrait 297 000 abonnés à la même date et France Télécom 158 000. L’opérateur historique reste toutefois le numéro un sur le secteur du haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur