Wanadoo élargit l’accès à son offre ADSL 2+

Cloud

L’offre débarque enfin dans une poignée de grandes villes françaises. Wanadoo promet jusqu’à 18 mégabits mais l’offre reste incompatible avec la télévision par ADSL.

Annoncé en fin d’année dernière (voir édition du 8 décembre 2004), Wanadoo vient enfin d’étendre au reste du territoire son offre ultra haut débit en ADSL 2+ jusqu’alors proposée sur Paris intra muros. Baptisée eXtense DébitMax 2, l’offre est plus précisément disponible sur Paris, Lille, Lyon, Marseille, Strasbourg, Aix, Cannes, Antibes, Clermont-Ferrand, Grenoble, Nice, Le Havre, Rouen, Orléans, Toulouse.

DébitMax 2 permet d’atteindre jusqu’à 18 mégabits par seconde de débit ATM (15,3 Mbits/s IP) en réception et 1 Mbit/s en émission. Wanadoo a donc choisi de ne pas entrer dans la surenchère des débits face aux concurrents qui, de Free à Cegetel en passant par Tiscali, annoncent tous du 20 mégabits. Un débit de toute façon réservé aux seuls internautes situés à quelques centaines de mètres du répartiteur téléphonique puisque, pour mémoire, la bande passante de la technologie ADSL 2+ chute avec l’éloignement pour rejoindre les caractéristiques de l’ADSL “traditionnel” au delà de 2,5 kilomètres de distance.

Services compris

Faute d’annonce fracassante sur les débits, Wanadoo privilégie la carte des services. DebitMax 2 intègre en standard les protections antivirales et antispam au delà des classiques adresses e-mail (cinq) et de l’espace perso (100 Mo). Mais aussi une aide à l’installation de la connexion par téléphone. Un service supplémentaire qui le distingue de l’offre DebitMax (8 mégabits/s). Mais le prix s’en voit modifié. L’ADSL 2+ est proposé à 44,90 euros par mois après les 6 mois promotionnels à 34,90 euros valable jusqu’au 31 mai seulement. Soit 5 euros de plus que DebitMax sans pour autant de garantie sur la qualité de la bande passante. Qu’à cela ne tienne, l’offre intègre également la possibilité de changer deux fois de forfait dans l’année. Comme quasiment tous les forfaits Wanadoo, l’offre impose cependant une période d’engagement de 12 mois.

Il faudra évidemment se trouver sur une zone compatible et utiliser la Livebox, le modem multiservice de Wanadoo louée 3 euros mensuel, pour bénéficier des ultra hauts débits. En revanche, ne comptez pas sur DebitMax 2 pour recevoir la télévision sur votre prise téléphonique. Le forfait reste incompatible avec les services de télévision numérique par ADSL et avec l’offre MaLigne visio. Un paradoxe plutôt singulier dans la mesure où la diffusion de flux audiovisuels représente l’un des services qui justifient le plus de tels débits.

Wanadoo se lance dans l’illimité en bas débit
Qui a dit que le bas débit était mort? Sûrement pas Wanadoo qui vient de lancer un nouveau forfait bas débit illimité. Pour 25 euros par mois, Optimum Illimité permet aux internautes qui ne disposent pas de l’ADSL de surfer sans avoir à surveiller sa consommation. Ce qui ne veut pas dire connexion permanente. Le FAI précise bien que son offre garantit “9 heures de session ininterrompue minimum” pour un nombre illimité de connexions. En revanche, une déconnexion automatique intervient en cas d’inactivité sur le réseau de plus de 20 minutes. Avec Tiscali (mais qui a dû se résoudre à augmenter son forfait à 30 euros), Wanadoo est aujourd’hui le seul FAI à proposer de l’illimité bas débit.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur