Wanadoo promeut un modem non validé par France Télécom

Cloud

Le constructeur Bewan commercialise un modem ADSL USB non validé par France Télécom. Wanadoo, filiale Internet de France Télécom, fait la promotion de ce modem par l’intermédiaire d’une offre promotionnelle qui accompagne l’achat du produit. Pourtant, l’opérateur national a longtemps imposé la validation des modems ADSL avant d’autoriser leur exploitation commerciale. Un paradoxe que ni France Télécom, ni Wanadoo n’expliquent, se bornant à préciser que le modem de Bewan est en cours de validation.

Si le modem ADSL PCI ST de Bewan a bien été validé par France Télécom (voir édition du 13 février 2002), ce n’est pas le cas de la récente version USB, contrairement à ce que nous anticipions dans notre télégramme du 27 août 2002. Le modem ADSL USB ST est toujours en cours de validation.

Paradoxalement, par l’intermédiaire d’une offre promotionnelle, Wanadoo recommande l’usage de ce modem pourtant non validé par le principal opérateur du réseau ADSL en France et également maison mère du fournisseur d’accès n° 1 français. En effet, vendu dans le commerce indépendamment de toute offre d’accès Internet, le Bewan ADSL USB s’accompagne d’un “Kit eXtense”. Outre les frais d’activation de ligne (60 euros), pour tout abonnement au service Wanadoo haut débit le kit permet le remboursement de 100 euros, soit en numéraire (si le modem a été acheté auprès d’un revendeur informatique “classique”), soit en bons d’achat (auprès des grandes enseignes comme Carrefour, certains magasins Leclerc ou PC City). Soit 160 euros offerts jusqu’au 31 décembre. Une somme qui dépasse le coût même du modem fixé à 149 euros.

Paradoxe ?

Ni France Télécom, ni Wanadoo n’ont, à ce jour, été capables de nous expliquer ce paradoxe, se bornant à rappeler que le modem est en cours de validation. Pourtant, France Télécom a longtemps tenté d’interdire l’usage de modems ADSL autres que ceux certifiés par ses soins. Une attitude protectionniste justifiée par des raisons techniques selon l’entreprise (voir édition du 15 février 2001). Il est vrai que depuis le 16 novembre, suite à une décision de l’Autorité de régulation des télécoms (voir édition du 17 décembre 2001), France Télécom n’a plus son mot à dire sur le modèle du modem. Et qu’à ce titre, Wanadoo, comme n’importe quel autre fournisseur d’accès, peut associer son service d’accès haut débit avec les produits de son choix. Mais il est amusant de noter que France Télécom autorise aujourd’hui à sa filiale ce qu’il interdisait à la concurrence.

Cependant, “la version USB du modem n’est certes pas validée mais elle utilise la même technologie que le modem PCI ST qui a été le premier à obtenir la recommandation de France Télécom”, rappelle Marc Loizeau, directeur marketing chez Bewan. Aucun souci à se faire sur la qualité du matériel et sa compatibilité avec le réseau ADSL, donc. Marc Loizeau en profite pour nous faire remarquer que Bewan n’a jamais protesté contre l’attentisme de l’opérateur historique, contrairement à d’autres (Olitec pour ne pas le nommer, voir édition du 20 mars 2002). “Nous avons toujours été prudents car France Télécom est un partenaire historique”, déclare-t-il, “nous savions qu’il suffisait d’attendre un peu pour recevoir la validation.” A tel point qu’aujourd’hui, Bewan ne prend plus la peine d’attendre pour promouvoir les offres de Wanadoo et inversement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur