Wanadoo remodèle déjà ses nouvelles offres

Cloud
Information - news

A partir de mi-octobre, les abonnés ADSL de Wanadoo verront leur facture diminuer de quelques euros. Et la disparition du forfait 128 Kbit/s. Selon Wanadoo, les ventes de la Livebox démarrent fort.

Moins de deux mois après l’annonce de nouveaux tarifs (voir édition du 18 août 2004), Wanadoo renouvelle ses forfaits ADSL. Un renouvellement en deux temps. Le premier concerne les abonnés actuels qui vont, à partir du 12 octobre prochain, bénéficier automatiquement de nouvelles baisses de 4 ou 5 euros par mois selon les cas. Le 512 Kbit/s illimité avec engagement de 12 mois (Fidelity) sera facturé 25,90 euros par mois (au lieu de 29,90), tout comme le 512 sans engagement de durée mais limité à 5 Go en débits sortants. Le 5 Go avec engagement 12 mois revient à 19,90 euros (24,90 précédemment).

La même logique anime le forfait 1 024 avec respectivement 29,90 pour les accès “illimité” et 5 Go sans engagement, et 25,90 pour le 5 Go avec 1 an d’engagement. Le forfait 2 mégabits, conditionné par un engagement de 12 mois, passe lui de 39,90 à 34,90 euros. A noter que les abonnés qui bénéficient encore de tarifs de découverte termineront leur période promotionnelle avant de basculer sur les nouveaux tarifs.

Le 2 mégabits enfin concurrentiel

Dans un second temps, Wanadoo lancera le 20 octobre une grille d’offres destinées aux nouveaux abonnés et aux anciens qui souhaitent migrer. Sur le 512 Kbit/s, ceux-ci bénéficieront des mêmes tarifs que cités précédemment mais avec une réduction de 5 ou 6 euros, selon le forfait, les trois premiers mois d’abonnement. Si l’offre 1 024 ne bénéficiera elle d’aucune promotion particulière, le 2 048 Kbit/s sera proposé à 29,90 les 12 premiers mois avant de passer à 34,90 euros. A 29,90 euros, Wanadoo entre (enfin) en compétition avec un certains nombre de forfaits concurrents dont ceux de Tiscali et Neuf Télécom, mais sans offre de voix sur IP. >Et avec un débit sortant limité à 128 Kbit/s contre 256 Kbit/s chez les concurrents.

Au delà des quelques euros d’économie proposés dans ces nouvelles offres, on relève surtout la disparition du forfait 128 Kbit/s. “Il s’agissait d’une offre de découverte de l’ADSL qui ne répond plus aujourd’hui à l’évolution des usages”, explique un porte parole du service de presse, “l’entrée de gamme se fait clairement sur le 512 Kbit/s aujourd’hui.” Des usages qui évoluent également vers le très haut débit, au delà des 2 mégabits comme le proposent désormais Free, Cegetel, AOL, Telecom Italia et les câblo-opérateurs Noos, Chello et Numéricâble. Un marché sur lequel Wanadoo n’a, dans l’immédiat, pas de projet.

Encadré


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur