Wengo propose une nouvelle offre Wenbox

Mobilité

Tarifs revus à la baisse avec offre forfaitaire sur l’international et nouveau boîtier. Wengo fait évoluer son offre quelques mois après son arrivée sur le marché.

Moins d’un semestre après son lancement (voir édition du 13 janvier 2005), Wengo ajuste son offre de téléphonie sur IP. Désormais, pour 7 euros par mois (Wenbox comprise), Wengo propose la téléphonie illimitée vers tous les postes fixes en France (en plus de la gratuité totale pour les appels entre utilisateurs du service). Les appels vers les mobiles sont proposés à prix coûtant : 18 euros pour 3 heures de communication ou, à la minute à 0,15 euro en heures pleines, la moitié en heures creuses.

Quand aux appels vers l’international, ils sont désormais proposés en formule forfaitaire illimitée. Du moins sur 16 pays avec lesquels Wengo a obtenu des conditions commerciales viables : la plupart des pays européens, les Etats-Unis, le Canada et la Chine. Deux formules sont proposées qui viennent s’ajouter au 7 euros d’abonnement de base : le choix d’une destination unique pour 15 euros par mois ou l’ensemble des 16 pays en question pour 25 euros. Les autres zones géographiques restent facturées à la seconde. Comme le rappelle David Bitton, cofondateur et directeur de la société, “la mission de Wengo est de proposer de la téléphonie en utilisant le réseau Internet pour bénéficier de coûts bas”. Un service inévitablement associé à un accès Internet haut débit, ADSL ou câble.

Une formule qui séduit. Wengo revendique 15 000 clients dont 60 % ont opté pour l’option payante (les 40 % restant se contentant d’exploiter le logiciel de téléphonie sur l’ordinateur pour les appels entre utilisateurs du service). “Notre recrutement se maintient à une centaine de nouveaux clients par jour”, soutient David Bitton, “nous maintenons notre objectif de 40 à 50 000 abonnés payants pour la fin de l’année.” Un objectif ambitieux qui sera soutenu par une campagne de communication. La première pour l’opérateur de services de téléphonie sur IP.

Nouvelle Wenbox

Pour assurer la montée en charge de l’arrivée de nouveaux clients, Wengo a basculé de plate-forme le week-end dernier. Ce qui a valu quelques problèmes techniques aux anciens abonnés. “Les nouveaux clients ne seront pas touchés”, assure le dirigeant. La nouvelle offre s’accompagne d’une nouvelle Wenbox qui s’enrichit notamment d’une interface Ethernet en plus de l’USB de la précédente version et permet donc de téléphoner PC éteint. Aucun programme de migration n’est proposé si ce n’est que l’utilisateur peut souscrire à l’offre qui sera lancée demain pour recevoir la Wenbox V2 et renvoyer, à ses frais, l’ancien boîtier. Rappelons que l’adhésion au service n’impose aucune période d’engagement, ni frais d’installation ou de résiliation.

Parallèlement, Wengo poursuit ses innovations. En septembre, David Bitton espère pouvoir lancer un service de visiophonie. Une version Wengo pour PDA et autres appareils mobiles communicants, y compris des téléphones, sont à l’étude. Et la télévision “fait partie des rêves fous de Wengo”, convient le responsable. Plus réaliste, la possibilité de fournir un numéro en 09 qui pourra être utilisé à l’international tout en bénéficiant des tarifs locaux. Wengo affirme en avoir fait la demande à l’Arcep (ex-ART). Objectif, capter une partie des 35 milliards d’euros dépensés par les ménages français en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur