Western Digital Red : des disques durs taillés pour le stockage réseau

CloudData-stockageStockage
disque dur Western Digital WD Red

Western Digital s’est concentré sur l’aspect fiabilité de ses disques durs. Il en est né la gamme Red, dédiée au stockage réseau et qui trouvera préférentiellement sa place dans les boîtiers NAS jusqu’à 5 baies.

Western Digital enrichit son catalogue de disques durs avec la gamme Red, dédiée au stockage réseau.

Y est apposée une étiquette rouge distinctive, gage d’une fiabilité affirmée qui justifierait un investissement initial légèrement plus élevé.

Telle est tout du moins la politique de WD, qui décline la série en trois modèles au format 3,5 pouces, de 1 à 3 To, en interface SATA à 6 Gbit/s, tous dotés de 64 Mo de cache, pour des débits avoisinant les 150 Mo/s en lecture.

Loin des performances des actuels SSD sur contrôleurs Sandforce (plus de 500 Mo/s pour ces derniers), l’ensemble trouvera préférentiellement sa place dans les NAS destinés au grand public et aux petites entreprises, jusqu’à 5 baies, essentiellement pour de la sauvegarde de données.

Reste qu’à 99,90 euros (TTC), contre quelque 80 euros pour un Caviar standard du même fabricant et de même capacité, le disque dur WD Red à 1 To est dans l’absolu quelque 20% plus onéreux.

La différence est moins flagrante pour les versions à 2 et 3 To, respectivement affichées à 129,90 et 189,90 euros.

Ces disques durs rougeoyants ont néanmoins pour se différencier un ensemble de fonctionnalités regroupées sous la dénomination “NASware”.

Il s’agit de composantes censées optimiser le fonctionnement en conjonction avec d’autres volumes de stockage et à assurer une disponibilité en 24/7, le tout ponctué d’un engagement sur la qualité de service et d’une garantie de 3 ans en standard.

A cet égard, Western Digital a travaillé sur l’endurance et s’est concentré sur l’allongement du MTBF, soit l’intervalle moyen entre deux défaillances.

Dans cet esprit, des technologies embarquées offrent une meilleure gestion des accès répétés et par là même des montées en température ainsi que de la consommation d’énergie.

A noter également une intégration plus poussée au sein des environnements RAID, tout particulièrement en matière de reconstruction de partitions et de correction d’erreurs.

Au chapitre de la compatibilité, les boîtiers NAS de la marque (en l’occurrence les MyBook) sont généreusement mis en avant, mais c’est tout bon pour Drobo, D-Link, Netgear, Promise Technology, Synology, QNAP et Thecus.

dimensions des disques durs WD Red


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur