Whopper Sacrifice boutée hors de Facebook

Mobilité

L’application de Burger King sur Facebook, qui permet d’échanger des amis contre des hamburgers, est stoppée. Au nom du respect de la vie privée.

Malgré son succès, Whopper Sacrifice, développée pour le compte de la chaîne de restauration rapide Burger King et déployée sur Facebook, passe à la trappe. Apparue dans le courant de l’automne, cette application exploite l’idée d’un pari ludique à première vue : échanger dix amis contre un hamburger (le fameux Whopper).

Mais Facebook a réagi, apparemment inquiet des risques d’infraction à la vie privée de ses utilisateurs. L’équipe de direction de la plate-forme communautaire a demandé la suspension de Whopper Sacrifice.

Car l’une des caractéristiques de l’application était que chaque “ami radié” recevait une notification de la part de Burger King, les informant qu’ils avaient été “échangés contre un hamburger”.  Or, Facebook n’envoit jamais de notification lorsqu’un utilisateur est éliminé d’une liste de contacts.

Mission accomplie de toute manière

Une telle pratique de la part de Burger King porte atteinte à la vie privée des utilisateurs qui ne s’attendent pas à ce genre de notifications, justifie Facebook. Le réseau social ne précise pas si cette décision de bouter l’application hors de la plate-forme communautaire à la suite d’une éventuelle plainte.

Du coup , Facebook a demandé à Burger King de remodeler son application “hamburger-ivore”. Mais la chaîne de restauration rapide a préféré tout simplement y mettre un terme. Après tout, le Whopper Sacrifice s’est avéré être un véritable succès.

234 000 utilisateurs ont été “radiés” des listes de contacts en échange de quelque 23 000 hamburgers. Pas si mal si on considère que Burger King avait de tout façon l’intention de s’arrêter à 25 000 sandwiches.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur