Wikipedia : Microsoft accusé de soudoyer un expert

Mobilité

L’éditeur est accusé d’avoir proposé à un expert de rectifier une entrée sur
la norme OpenXML dans Wikipedia. Moyennant rémunération.

Accusé d’avoir proposé à un programmateur de le rémunérer pour rectifier une entrée relative à la technologie Open XML, l’éditeur Microsoft s’est attiré les foudres de la communauté d’internautes qui soutient Wikipedia. Celle-ci met un point d’honneur à empêcher que les parties directement intéressées, notamment les fabricants et les sociétés de relations publiques, puissent saisir ou modifier des entrées de l’encyclopédie alternative en ligne.

Doug Mahugh, en qualité de technical evangelist pour la norme OpenWML de Microsoft, a reconnu dans un commentaire publié sur le site d’information high-tech Slashdot qu’il avait contacté un ingénieur australien du nom de Rick Jelliffe à propos d’une entrée dans l’encyclopédie Wikipedia.

Wikipedia possède une entrée sur Open XML qui contient des propos déformés ; nous attendons de la communauté une plus grande objectivité, mais nous pensons qu’il serait préférable que les corrections soient apportées par une personne n’appartenant pas à Microsoft… Seriez-vous intéressé ou disponible pour effectuer ce type de travail ? Votre réputation en tant que porte-parole de la communauté XML apporterait davantage de crédibilité, votre nom étant apparu dans une discussion concernant la situation actuelle de Wikipedia“, explique Doug Mahugh dans un e-mail adressé à Rick Jelliffe. Et d’ajouter que Microsoft n’avait pas besoin d’approuver ses propos. “Notre objectif est simplement d’introduire dans le débat des voix mieux informées… il vous appartient de formuler votre propre opinion.

Rick Jelliffe a publié cette information dans un blog. S’il refuse de se présenter comme “la figure emblématique des partisans de Microsoft“, il a tout de même indiqué qu’il avait été tenté d’accepter cette proposition. “Le principe du FUD (crainte, incertitude et doute) me met hors de moi. Or, je ne pense pas que Microsoft ait décidé de m’engager pour introduire une forme de FUD pro-MS, mais simplement pour corriger les erreurs qui m’apparaîtront.” L’ingénieur continue en évoquant un certain nombre d’imprécisions factuelles.

La norme OpenXML de Microsoft est utilisée dans la prochaine version d’Office 2007. Elle s’oppose au format Open Document soutenu par des éditeurs comme Adobe, IBM et Sun Microsystems.
Les formats déterminent la structure même des documents. Avec un format ouvert, n’importe quelle application peut modifier et enregistrer des documents. A l’inverse, une norme fermée empêche une application telle que OpenOffice par exemple d’ouvrir un document Word.

Le format ODF est une norme ouverte contrôlée par l’organisation Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standard). Microsoft OpenXML a été ratifié comme une norme ouverte par l’ECMA (European Computer Manufacturers Association). Elle est aujourd’hui examinée par l’organisation internationale de normalisation ISO.

La norme de Microsoft a été largement critiquée pour son manque d’ouverture, instaurant une nouvelle opposition entre les partisans de Microsoft Office et les défenseurs de la suite de productivité open source OpenOffice. Microsoft a accusé IBM d’avoir fait circuler un flot d’informations inexactes à ce sujet.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 25 janvier 2007