WiMax : Accton et Alvarion s’associent autour de solutions grand public

Mobilité

L’équipementier réseaux et le spécialiste des solutions sans fils montent une
co-entreprise. Aux Etats-Unis, ClearWire a fait son entrée au Nasdaq.

Début mars, Accton Technology, un équipementier de réseaux télécoms installé à Taïwan, et Alvarion, une société israélienne orientée vers le développement de solutions sans fil, ont annoncé la création de leur nouvelle co-entreprise (joint-venture) : Accton Wireless Broadband (AWB).

Basée à Taïwan, AWB aura pour but de déployer rapidement, avant la fin du premier semestre 2007, une gamme de solutions grand public basées sur la norme WiMax mobile (802.16e-2005).

Dans un premier temps, AWB aura deux priorités en termes de produits : des cartes PCMCIA pour les ordinateurs portables et des terminaux résidentiels pour les réseaux de particuliers ou pour les petites entreprises (TPE et PME). La mise sur le marché des premières solutions est attendue pour le second trimestre 2007.

Intérêts distincts à développer le Wimax en commun

Les deux entreprises se sont bien trouvées car chacune d’elles y trouve son compte. Pour Accton, AWB est une nouvelle occasion de nouer un partenariat stratégique dans la fourniture de solutions sans fil.

Spécialiste de l’équipement de communication et réseaux en OEM, Accton s’est déjà illustré avec la jeune pousse espagnole Fon, pour qui le fabricant taïwanais produit ses routeurs Wi-Fi “communautaires”. Cette nouvelle alliance lui apportera les moyens technologiques pour profiter du filon WiMax. Ne serait que d’un point de vue local : le gouvernement de Taïwan soutient le projet du consortium M-Taïwan, lequel vise à développer un réseau mobile sur l’ensemble de l’ile de Taïwan. Cette république a la particularité d’afficher un taux de pénétration de terminaux mobiles dépassant les 100%.

Quant à Alvarion, cette filiale commune est un tournant historique. Jusqu’alors orientée exclusivement BtoB, l’entreprise israélienne compte apporter ses technologies à un segment de marché inédit : le grand public. Une façon d’imposer son standard Open WiMax 4Motion, déjà exploité dans sa gamme BtoB, tout en augmentant son potentiel commercial. Car c’est là tout l’enjeu pour Alvarion : Open WiMax, qui facilite l’interopérabilité des solutions WiMax, est encore peu répandu. L’inclure dans des produits destinés à un marché de masse pourrait fortement accélérer son adoption par d’autres fabricants.

La France devrait bénéficier des solutions AWB

Les premiers marchés où les équipements d’AWB seront commercialisés seront naturellement ceux qui ont adopté (ou vont adopter) le plus rapidement les offres d’accès WiMax. Il s’agit, entre autres, des Etats-Unis, du Danemark, de l’Irlande, de Taiwan, du Chili et bien sûr de la France. Alvarion, un prestataire qui travaille notamment avec le fournisseur d’accès Free pour développer le WiMax, possédant d’ores et déjà une filiale dans l’Hexagone.

Rappelons que l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et postales) a annoncé en juillet dernier que 10000 stations de base seront répandues progressivement par les propriétaires de licences WiMax (dont les trois principaux acteurs que sont HDDP, Maxtel et Bolloré) sur tout le territoire d’ici 2013. Avec les offres d’accès qui iront avec.

Entrée en fanfare de ClearWire au Nasdaq
L’opérateur télécoms américain ClearWire a levé 600 millions de dollars lors de son introduction au Nasdaq survenu le 8 mars dernier. L’an dernier, ce spécialiste de la technologie WiMax avait déjà réalisé un tour de table record de 900 millions de dollars auprès d’Intel et Motorola.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur