Wimax : Altitude Telecom serait sur le point de racheter Luxinet

Cloud

Exclusif ITespresso.fr : Altitude Telecom est en cours de négociation pour acquérir le petit FAI Luxinet. L’opérateur normand pourrait ainsi renforcer ses offres télécoms grand public par le biais du Wimax.

Selon nos informations, l’opérateur télécoms normand Altitude Telecom s’apprêterait à prendre le contrôle du fournisseur d’accès Luxinet.

Les discussions dans ce sens sont déjà “très avancées”.

Installé dans le Rhône, Luxinet est un petit fournisseur d’accès indépendant qui utilise les réseaux télécoms construits par les collectivités (réseaux d’initiative publique ou RIP) pour proposer ses services par le biais de diverses technologies, dont le Wimax.

Devant la faible croissance sur ce segment de marché qui vise principalement les communes en zone blanche (aucun accès haut débit disponible) ou grise (moins d’un mégabit en ADSL), la concentration des acteurs pour prospecter devient inévitable.

Luxinet, qui travaille avec Altitude Infrastructure (filiale du groupe Altitude Telecom en charge de la construction et la maintenance de RIP) pour la collecte des flux DSL et Wimax, compterait “quelques milliers” d’abonnés à ce jour.

Contacté par ITespresso.fr, un porte-parole de Luxinet fait état de discussions avec Altitude : “rien de concret pour l’instant” indique-t-il sur ton embarrassé devant notre sollicitation. Il a toutefois fait état de nouvelles avancées “d’ici 15 jours à trois semaines” sans donner plus de précisions.

Un contact avec le service communication de l’autre partie prenante, Altitude Telecom, confirme toutefois qu’une opération est bien en cours entre les deux entreprises.

Mais une seconde voix chez Altitude, contactée jeudi 25 février en début d’après-midi, tient à nuancer l’information en se limitant à un commentaire : “Altitude réfléchit et discute avec plusieurs acteurs sur l’opportunité de créer un grand fournisseur d’accès dédié à la ruralité”.

Pour Altitude, cette prise de contrôle pourrait être l’occasion de développer son offre WiBox (WiMax) lancée il y a quelques mois à destination du grand public.

Pour rappel, l’opérateur normand s’était fixé l’objectif ambitieux de séduire 3000 clients par an dans un contexte défavorable au Wimax, grand oublié du label haut débit pour tous initié par le gouvernement. La riposte des non-labellisés s’organise…