WiMax : Sequans Communications renforce ses capacités de déploiement

Mobilité

La société high-tech française, qui fabrique des puces dédiées au WiMax, a levé 7 millions d’euros pour accélérer ses développements et son expansion commerciale.

Après un premier tour de table d’1,5 million d’euros réalisés mi-2004, Sequans Communications, société high-tech française spécialisée dans le développement de puces dédiées à la technologie WiMax, confirme son dynamisne.

Elle vient d’annoncer une deuxième levée de fonds de 7 millions d’euros auprès de cinq sociétés d’investissement : Add Partners, Vision Capital, Société Générale Assets Management, T-Source et Cap Décisif. Les deux derniers fonds accompagnent la start-up depuis sa création en 2003.
Sequans avait également reçu un premier soutien de 500 000 euros de la part de l’Anvar, l’agence française de l’innovation.

En qualité de développeur des puces et des solutions logicielles autour de la norme IEEE 802.16 (WiMax), Sequans Communications cherche à conquérir des clients qui ont le profil d’équipementiers télécoms comme Alcatel, Siemens ou Nortel. Elle a déjà signé des accords avec les sociétés britanniques Airspan Networks et Cambridge Broadband qui évoluent dans l’accès haut débit sans fil. “Nous sommes vendeurs de chips, comme Intel ou Fujitsu dans le domaine du WiMax”, précise Ambroise Popper, responsable marketing produit de Sequans qui est l’un des sept fondateurs de la start-up.

Travaux sur la mobilité et le WiMax

Sequans Communications, membre du WiMax Forum, a l’ambition d’être un acteur de référence sur le marché des systèmes de transmission utilisant cette technologie d’accès Internet haut débit sans fil pour des longues distances. Elle couvre un large champ d’expertises : traitement du signal, protocole d’accès au médium (Mac), logiciels embarqués et conception de circuits intégrés.

La techonologie Sequans est mise à la disposition des constructeurs. Le system on chip (SOC), c’est à dire les systèmes complexes sur une puce, sera prêt mi-2005. Il s’appuiera sur la norme IEEE 802-16-2004 et “intégrera toutes les fonctions requises pour la certification WiMax”. Autre chantier : Sequans Communications travaille sur une solution mobile de WiMax (802.16e), notamment à partir de la technologie coréenne WiBro.

Depuis sa création en 2003, c’est Paris Cyber Village, une des structures d’incubation de Paris Développement soutenu par la Ville de Paris, qui abrite le siège social de Sequans Communications. La société dispose désormais d’un effectif de 35 personnes. Elle a établi un bureau à Cuppertino dans la Silicon Valley et projette de s’implanter en Asie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur