Windows 2000 Data Center enfin livré

Cloud

Microsoft livre enfin Windows 2000 Data Center, mettant ainsi un point final au plus long projet de développement de l’histoire de l’industrie informatique. Mieux vaut tard que jamais : ce doit être la devise de la firme de Redmond coutumière des prolongations?

Moins d’un mois après la diffusion d’une version bêta quasi-complète (voir édition du 24 juillet 2000), Microsoft déclare Windows 2000 Data Center bon pour le service. Voici pour la bonne nouvelle : la firme de Redmond met fin au plus long projet de développement de l’industrie du logiciel. La mauvaise nouvelle ? Comme de coutume avec Microsoft, ce produit arrive avec un retard d’environ deux mois sur le dernier planning annoncé?

Data Center est le dernier système d’exploitation à haute performance de la famille Windows 2000. Microsoft positionne ce produit comme compétiteur direct des serveurs Unix de milieu et de haut de gamme, selon Michel Gambier, directeur produit chez Microsoft. Il précise : “Nous recherchons deux sortes de clients. Les plus traditionnels sur un segment haut de gamme mais également le marché de l’hébergement et de la location d’applications en ligne. Car les ASP (Application service providers) ont besoin d’une grande infrastructure très fiable et évolutive.” Toutefois, Microsoft reste discret quant au prix de son Data Center, laissant bien le soin à ses partenaires OEM de déterminer le prix du système au complet : logiciel et support. Ce que Michel Gambier confirme : “La tarification du Data Center reste une information confidentielle entre Microsoft et les OEM”. Ces derniers, pour peu qu’ils aient obtenu la certification Microsoft, sont en effet les seuls habilités à diffuser les solutions basées sur Windows 2000 Data Center. Les heureux élus ne sont pour le moment que cinq : Compaq, Dell, Hewlett-Packard, IBM, et Unisys.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur