Windows 7 ne sera pas compatible avec les processeurs ARM

Cloud

L’éditeur américain a annoncé que son nouvel OS ne pourra pas tourner sous des netbooks embarquant les puces du constructeur britannique ARM.

Selon Reuters, Microsoft a annoncé que son OS Windows 7, dont la sortie est prévue le 22 octobre prochain, ne sera pas, pour l’instant, compatible avec les ordinateurs embarquant des processeurs ARM.

Le britannique Acorn RISC Machines est aujourd’hui durablement implanté sur le marché des Smart Mobile Devices et des équipements électroniques de loisirs. Ainsi, les processeurs ARM sont intégrés à des smartphones comme le BlackBerry Bold et le Palm Pre, à des consoles de jeu (PSP3, Xbox), à des GPS, des tablettes Internet, des télévisions HD,  des appareils photo numériques, des disques durs, des clés USB, des set-top boxes ou encore des imprimantes.

Seulement, ARM compte désormais conquérir le marché porteur et lucratif des netbooks, pour concurrencer Intel et ses processeurs Intel N270 et N280, largement utilisés dans les mini-PC. Le constructeur chinois Skytone devrait ainsi proposer dès cet été un netbook embarquant un processeur ARM 11.  D’ici 2010, le groupe britannique espère même conquérir environ 30% de parts de marché de ce secteur. Les netbooks propulsés par des puces ARM tournent majoritairement sous l’OS open source Linux.

Microsoft ne compte ainsi pas changer les choses maintenant en couplant Windows 7 aux processeurs ARM. Steve Guggenheimer, vice-président de Microsoft en charge des équipements destinés aux fabricants, a justifié les positions de l’éditeur américain à l’agence de presse Reuters, lors du salon informatique Computex de Taïwan. “Pour les gens qui veulent un PC, mais avec des composants différents, nous ne pensons pas que ceux-ci fonctionneront correctement. […] Nous avons appris l’année dernière que s’il ressemble à un PC et qu’il agit comme un PC, alors les gens veulent les fonctions et les mêmes avantages que sur un PC”.

Pour le moment ARM n’a pas réagi à cette information. Microsoft n’a pas non juré qu’il ne permettrait jamais à Windows 7 se tourner sur des machines équipées de puces ARM. En tout cas, ARM aura toujours la possibilité de s’implanter sur des netbooks propulsés par l’OS open source Android de Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur