Cloud

Windows 7 RTM piraté grâce à une clé d’activation officielle

Windows-7-Microsoft
0 0

La clé d’activation destinée à un « partenaire OEM » a été crackée pour permettre l’utilisation d’une copie pirate de Windows 7 RTM Ultimate. Microsoft multiplie les mises en garde.

Nos confrères de Gizmodo.fr avaient révélé la semaine dernière que la version Windows 7 RTM (Release To Manufacturing) Ultimate avait été piratée grâce à l’utilisation d’une clé produit OEM Lenovo. Microsoft a reconnu le 30 juillet dernier sur son blog Genuine Windows la véracité de ce crackage. Néanmoins, l’éditeur ne confirme pas que la clé d’activation accompagnant la RTM de Windows 7 Ultimate était bien destinée au constructeur chinois Lenovo. Ce qui n’a empêché les pirates de faire circuler cette clé d’activation.

« La clé permet d’utiliser le produit Windows 7 Ultimate RTM et doit être pré-installée par le fabricant sur les nouveaux PC qui seront commercialisés plus tard dans l’année [à partir du 22 octobre, date officielle de sortie de Windows 7, NDLR] », explique Microsoft. La firme de Redmond précise également que la clé d’activation qui a servi à cracker la version RTM ne peut être utilisée que sur des PC provenant de cet OEM.  Ce qui laisse une marge de manoeuvre assez réduite au pirate.

Microsoft tient également à rassurer ses clients. Il affirme travailler main dans la main avec le « constructeur concerné » : ceux qui achèteront un ordinateur chez ce fabricant ne devraient normalement avoir aucun problème pour activer leur copie Windows 7. Mieux : aucun PC ne devrait être commercialisé avec la clé d’activation incriminée.

Pour éviter que des versions piratées de Windows 7 Ultimate ne circulent, Microsoft joue sur la corde sensible, en expliquant qu’utiliser une copie non valide peut entraîner la multiplication de malwares et de tentatives d’usurpation d’identité. « Notre principal but est de protéger nos utilisateurs et d’éviter qu’ils deviennent des victimes mal informées« , précise Alex Kochis, directeur du programme Genuine Windows. Sans oublier le sérieux manque à gagner que représente l’utilisation active de copies piratées.

Pour s’éviter ces soucis, Microsoft assure que les versions crackées de Windows 7 pourront dorénavant être facilement repérées. Grâce au programme Windows Activation Technologies, le système d’exploitation peut détecter la présence d’une copie piratée, et alerter immédiatement l’utilisateur que la version qu’il exploite n’est pas valide.


A lire également : Dossier spécial : Windows 7 plus fort que Vista ?

Les commentaires sont clos.