Windows 8 se vêtira de deux interfaces

CloudMobilitéOS mobilesPoste de travailSystèmes d'exploitation
Windows 8 new beginning

Pas de compromis ! Le futur OS Windows 8 devrait intégrer deux interfaces : la Metro, qui se rapprochera davantage de l’ergonomie Windows Phone, et le bureau traditionnel à la sauce Windows 7.

Quelle « tête » aura Windows 8, en l’occurrence la prochaine version de Windows desktop attendue l’année prochaine ? Pas moins de deux, selon le blog dédié au futur OS qui fournit quelques pistes, rapporte Silicon.fr.

Jusqu’à présent, le style Metro (proche de Windows Phone) exploitant les propriétés tactiles de l’écran semblait s’imposer face au bureau plus classique avec utilisation du clavier et de la souris où la fameuse interface Ruban introduite dans Office 2007 viendrait améliorer l’ergonomie de l’ExpIorateur de fichiers.

Steven Sinofsky, monsieur Windows, nous apprend que, vraisemblablement, les deux interfaces seront proposées : la Metro pour les fans de Windows Phone et la classique pour ne pas créer de rupture avec les habitudes. L’utilisateur aura même le choix de l’interface, quel que soit le matériel utilisé.

« Notre objectif de conception est clair : pas de compromis”, annonce Steven Sinofsky. “Si vous voulez, vous pouvez facilement basculer entre les applications de style Metro et le bureau amélioré de Windows. Applications existantes, périphériques et outils seront tous supportés et améliorés dans Windows 8. D’autre part, si vous préférez vous immerger uniquement dans le style Metro (et la plateforme) et la nouvelle expérience utilisateur, vous pouvez le faire également ! »

C’est donc une bonne nouvelle pour les utilisateurs, notamment en entreprise dont le parc de PC et les besoins applicatifs ne sont pas forcément adapté à l’interface à la sauce Windows Phone.

Mais si Microsoft refuse d’imposer un compromis à ses utilisateurs, il serait intéressant de savoir par quels compromis en matière de développement la firme de Redmond est passé pour faire cohabiter les deux interfaces ? En espérant qu’ils n’interfèreront pas sur les performances du futur système d’exploitation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur