Windows Live Messenger s’ouvre à Facebook dans le monde

Cloud

Microsoft élargit l’interopérabilité entre son outil de messagerie instantanée et le réseau social. Face à l’influence de Facebook, autant monter des passerelles et assurer la fidélité de ses membres.

L’interopérabilité entre Windows Live Messenger et Facebook est étendue au monde entier.

Avec douze autres pays, la France faisait partie des marchés pilotes pour cette convergence dans les outils de communication.

Les premiers retours sont encourageants : à travers cette passerelle, 18 millions d’utilisateurs ont décidé de lier leurs comptes Messenger à celui de Facebook.

Concrètement, ils peuvent synchroniser leurs statuts respectifs sur Messenger et Facebook, interagir en temps réel, entamer une discussion depuis Windows Live Messenger avec leurs amis Facebook (même si cces derniers sont dépourvus de compte Windows Live), visionner les photos Facebook en diaporama plein écran…

La convergence s’impose. Tout comme Yahoo, Microsoft et son portail MSN ont pris conscience de l’attractivité des réseaux sociaux en termes d’audience.

La firme de Redmond cherche donc à garder la main pour éviter une fuite pure et simple de son trafic Internet.

Un outil aussi populaire que la messagerie instantanée Windows Live Messenger s’est rapproché d’autres plates-formes communautaires comme LinkedIn, MySpace ou YouTube.

Windows Live Messenger, qui a fêté ses dix ans en 2009, s’affichait à l’époque comme la première messagerie instantanée en France (22 millions d’utilisateurs) et dans le monde (330 millions d’utilisateurs).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur