Windows Server 2008 : Microsoft lance un hyperviseur autonome

Cloud

A l’occasion des Tech ED, Microsoft fait le point sur la stratégie de déploiement de Windows Server 2008.

Microsoft a profité des TechEd IT Forum de Barcelone (du 12 au 16 novembre 2007) pour dévoiler quelques détails autour de son produit Windows Server 2008. A commencer par la date officielle de sortie. Celle-ci sera mondiale et devrait intervenir le 27 février 2008 pour la version anglaise du produit. La version française suivra quelques semaines plus tard.

Successeur de la version 2003, Windows Server 2008 intègre l’hyperviseur maison jusqu’alors connu sous le nom de code Veridian et qui s’appelle désormais Hyper-V. Microsoft proposera Hyper-V Server, une version autonome de l’hyperviseur au prix de 28 dollars. Une misère qui vise essentiellement à faciliter la virtualisation des environnements des clients qui ne migreront pas immédiatement sous Windows Server 2008.

Hyper-V sera livré en bêta avec la nouvelle version de Windows. La version finale, qui sera mise à jour automatiquement via le service Windows Update, est attendue avant la fin du premier semestre 2008. Hyper-V s’installe sur les plates-formes Intel VT et AMD-V exclusivement.

Trois versions avec ou sans hyperviseur

Trois versions de Windows Server 2008, intégrant l’hyperviseur, seront proposées : la version Standard à 999 dollars pour cinq accès clients (Client Access Licenses ou CALs); Enteprise (3 999 dollars pour 25 CALs); et DataCenter (2 999 dollars par processeur qu’ils soient mon, double ou quadri coeur). Des versions sans hyperviseur seront également disponibles pour 28 dollars de moins.

Deux autres packages de Windows Server 2008 sont également annoncées : la version Web Server (469 dollars), qui ajoute le support des environnement 64 bits, et celle destinée à la plate-forme Itanium (à 2 999 dollars par processeur).

Enfin, Microsoft lancera, à partir de juin 2008, le Server Virtualization Validation Program. Ce programme vise à permettre aux éditeurs de vérifier le bon fonctionnement de leurs serveurs de virtualisation sous Windows Server 2008 et des versions antérieures. Microsoft apportera un soutien technique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur