Windows Vista : 35% des professionnels reviennent à XP

Cloud

Une nouvelle étude vient confirmer les freins à l’adoption de Windows Vista par les entreprises.

Un tiers des entreprises ne serait pas prêt à laisser tomber Windows XP. Plus exactement ce sont près de 35% des utilisateurs en entreprises qui, ces six derniers mois, à l’achat d’un nouveau PC avec Vista préinstallé ont rétrogradé vers Windows XP en majorité. Bien que seules les versions Business et Ultimate de Vista autorisent le retour à XP, une faible proportion des entreprises passerait même à Windows Server 2008 ou 2003 après formatage du disque de la nouvelle machiine.

Ces données ont été collectées auprès de 3000 personnes, par l’outil Windows Sentinel né d’un partenariat entre InfoWorld (filiale d’IDG) et la communauté exo.performance.network de la société Devil Mountain Software qui développe des applications financières (plus d’informations sur la méthodologie employée dans l’encadré en fin de l’article).

Combien de licences Vista réellement exploitées en tant que telles?

Pour mémoire, Microsoft a mis fin à la vente de nouvelle licence XP, le 30 juin dernier. Dès lors, tous les ordinateurs équipés d’un système d’exploitation Windows sont vendus sous licence Vista. Qu’ils rétrogradent ou non à l’ancien système d’exploitation de l’éditeur de logiciels. La migration est réalisée soit par le fabricant, soit par l’utilisateur lui-même.

Conscient d’une adoption plus lente de l’OS en entreprise, Microsoft leur facilite le retour à XP uniquement sur les licences Vista Business et Ultimate. La question se pose alors : sur le nombre total des licences Vista écoulées (180 millions selon Microsoft), combien sont réellement utilisées en tant que telles?

Ces statistiques semblent cependant confirmer ce que Jane Bradbum, responsable du développement des marchés d’ordinateurs portables commerciaux chez HP Australia, avait avoué à APC Magazine. Le fabricant vend toujours des ordinateurs équipés de Windows XP mais sous licence Vista. “Ce que nous avons pu obtenir de Microsoft est de vendre des PC avec licence Vista Business mais avec XP pré-chargé. Et c’est toujours la majorité des ordinateurs que nous vendons aujourd’hui,” avait-elle déclaré il y a une dizaine de jours.

Comment Devil Mountain a-t-il obtenu ces 35% ?
La collecte des données a été effectuée auprès des membres de la communauté exo.performance.network (de Devil Mountain Software, éditeur de solutions financières), qui utilisent Windows Sentinel. L’outil permet de mesurer les performances des systèmes Windows. En combinant ces données avec le nom du système et la version de Windows utilisés pour chaque PC, puis en notant le nom de l’OS qui est réellement en service sur ces machines, les développeurs de Windows Sentinel on pu déterminer le nombre d’entre elles ayant rétrogradé de Vista à XP.

A lire aussi : dossier spécial Vnunet.fr : Windows Vista : lente adoption (mise à jour SP1)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur