Windows XP : l’éternel second finalement dépassé ?

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation

Au dernier pointage de Net Applications, l’offre Windows 8.x dépasse Windows XP dans la hiérarchie mondiale des OS desktop. Une situation durable ?

Difficile, a priori, de parler d’extinction imminente pour Windows XP, qui occupe encore la troisième place dans la hiérarchie mondiale des systèmes d’exploitation desktop au baromètre de Net Applications.

Selon l’éditeur américain spécialisé dans les solutions de Web Analytics, l’OS lancé en octobre 2001 équipe, à fin mai, 14,6 % des PC sur la planète. C’est tout du moins le taux de pénétration évalué à partir d’un échantillon de données relatives à près de 150 millions de visites uniques sur un panel de 40 000 sites Internet.

Quand bien même Windows XP fait de la résistance, sa part de marché baisse inéluctablement : – 1,33 point en un mois, alors que dans le même temps, Windows 8.1 gagne 1,72 point, à 12,88 %. En y ajoutant les 3,57 % de Windows 8 (+ 0,07 point), la dernière génération de l’OS de Microsoft reprend la deuxième place, comme c’était le cas entre décembre 2014 et mars 2015.

En tête de palmarès, Windows 7 – passé en phase de support étendu début 2015 – avait atteint un seuil sans précédent le mois dernier avec 58,04 % du trafic enregistré. Son ascension s’est arrêtée en mai : – 0,63 point, à 57,76 % du marché.

En route vers Windows 10

Malgré ce léger recul de sa version la plus représentée dans le monde, l’environnement Windows domine toujours largement les débats, propulsant plus de 9 machines sur 10. Cependant, avec 90,12 % de pénétration, sa part de marché baisse encore : – 1,1 point par rapport au dernier pointage.

Ce qui ne profite que modérément à Apple, dont le système d’exploitation OS X se hisse à 7,33 % (+ 0,05 point), dont 5,67 % pour les deux dernières versions, à savoir OS X 10.9 « Mavericks » et OS X 10.10 « Yosemite ».

Tandis que Windows Vista connaît un léger sursaut (2,01 %, soit 0,04 point de plus d’un mois sur l’autre), les distributions Linux se stabilisent autour de 1,5 %.

La présence de Windows 10 reste bien plus anecdotique : 0,13 %, soit tout juste plus que les 0,1 % de Windows NT. C’est pourtant sur cette « plate-forme universelle » que Microsoft mise pour en finir avec la saga XP. La mouture finale, prévue pour le 29 juillet, sera d’ailleurs accessible gratuitement pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1 éditions Home et Premium, à condition de se manifester sous un an.

net-applications-mai-2015

Sur un an, la dynamique est nette : alors que la part de marché de Windows XP recule de 10,67 points (elle était de 25,27 % en mai 2014), celle de Windows 7 augmente de 7,7 points ; celle de Windows 8.1, de 6,53 %, tandis que Windows 8 perd 2,72 points.

Crédit photo : Radu Bercan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur