Wix.com ne connaît pas la crise

Cloud

Ce service en ligne novateur de création de sites Web vient de lever 3,5 millions de dollars et lance ses premiers services payants.

Lancé il y a quelques semaines avec fracas, Wix est un service en ligne qui permet de réaliser très facilement des sites Web de qualité professionnelle, avec photos, vidéos et animations Flash.

Il a rapidement connu un succès planétaire : les dirigeants de l’entreprise, Abrahami Avishai, Allon Bloch et Giora Kaplan, affirment que plus de 1 500 sites sont créés tous les jours grâce à leur invention.

Forte de ces succès, l’entreprise vient de procéder, en pleine crise financière, à une levée de fonds de 3,5 millions de dollars (2,56 millions d’euros). L’argent a été apporté fin septembre par Mangrove Venture Capital, un fond luxembourgeois qui avait inscrit Skype à son palmarès, et par Bessemer Venture Partners (un fonds américain qui a financé Skype également, mais aussi VeriSign ou LinkedIn).

En gestation depuis l’année 2006, Wix.com avait ouvert ses portes au grand public à la fin du mois de juin 2008. Des business angels avaient apporté 1,2 million de dollars (0,88 millions d’euros) fin 2006 et Bessemer Venture Partners avaient versé 3,4 millions de dollars (2,49 millions d’euros) fin 2007.

“L’argent levé va servir essentiellement à ajouter de nouvelles fonctionnalités produit, comme les commentaires, les liens d’information”feed”, une place de marché pour des contenus et une place de marché pour des designers”, détaille Allon Bloch, sur son BlackBerry, en réponse à une question de Vnunet.fr envoyée par e-mail.

Les premiers services payants arrivent

Le même jour, Wix a annoncé ses premiers services en mode premium. Jusqu’à présent, les sites créés à l’aide de Wix étaient également hébergés chez Wix avec une adresse du style : http://www.wix.com/VentureTech/VentureTechNetwork.

Le nouveau service payant permettra aux entreprises, d’utiliser Wix pour créer un site avec leur propre nom de domaine et de l’héberger sur les serveurs de Wix, mais sans contrepartie publicitaire.

En plaisantant, Allon Bloch avait annoncé à Vnunet.fr, début septembre, que le coût de l’abonnement serait “moins cher que le prix d’un capuccino à Paris”. Il a presque tenu parole, puisque le coût de cet abonnement premium a été fixé à 9,90 dollars (7,25 euros) par mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur