World-Net lance le forfait noctambule

Mobilité
Information - news

Un forfait Internet illimité où les minutes supplémentaires sont facturées. Cela semble antinomique et pourtant Kertel et World-Net l’ont fait. Décryptage d’une offre qui peut sembler intéressante mais qui ne l’est pas du tout.

L’opérateur téléphonique Kertel, filiale du groupe de distribution Pinault-Printemps-la Redoute, et le fournisseur d’accès Internet World-Net s’associent pour lancer un forfait d’accès au Web comprenant les communications téléphoniques. Proposée à 299 francs TTC par mois, cette offre vient rejoindre celles déjà lancées par Club Internet, Wanadoo ou encore Dilligo. Selon la présentation qu’en font les deux partenaires, il s’agirait d’une connexion illimitée, tout en ajoutant un astérisque derrière ce dernier terme. En effet, le forfait comprend un nombre d’heures effectivement illimité la nuit entre 22 heures et 7 heures du matin. Mais une fois que le soleil se lève, le temps de connexion est chronométré. L’internaute a donc droit en journée à 20 heures de connexion par mois, les minutes supplémentaires étant facturées 28 centimes. L’offre qui, au départ, était aguichante l’est tout de suite beaucoup moins, seuls les insomniaques semblant réellement concernés. Et encore, puisque même pour pratiquer le téléchargement intensif, cette solution n’est pas adéquate. En effet, une limite de 1 Go en trafic descendant (téléchargement du Net vers l’internaute) et de 250 Mo en trafic montant (ou upload) a été fixée par les deux partenaires. Ou comment découvrir les inconvénients du câble sans profiter de sa vitesse de pointe.

Visiblement Kertel et World-Net eux même ne doivent pas trop croire au succès de cette formule. Elle est en effet en phase de test pour trois mois et seuls les mille premiers inscrits pourront en profiter. Encore faut-il qu’ils trouvent mille insomniaques !

Pour en savoir plus :

* Le site de World-Net

* Le site de Kertel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur