Xerox met au point une encre invisible

Mobilité

Cette technologie, issue de la R&D de Xerox, pourrait se transformer en
application pour l’authentification de chèque de banque par exemple.

Xerox a développé une encre invisible qui révèle des propriétés fluorescentes lorsqu’elle exposée à des ultraviolets. Celle-ci est compatible avec la plupart des imprimantes du commerce.

La technique a été mise au point par Reiner Eschbach, chercheur au Xerox Innovation Group, et par le spécialiste des couleurs Raja Bala.

Cet effet est obtenu par une combinaison spéciale de toners, en utilisant des encres qui réagissent avec les agents fluorescents que les fabricants utilisent pour augmenter la brillance de leur papier.

“Le plus étonnant avec cette nouvelle technologie, c’est que nous soyons capables de créer des impressions fluorescentes sur une imprimante numérique sans recourir à une encre fluorescente”, a expliqué Reiner Eschbach.

“Cela signifie qu’une imprimante numérique quatre couleurs peut imprimer tout ce qu’elle pourrait faire normalement tout en ayant cette capacité à individualiser un document par un identifiant fluorescent.”

La plupart des grosses coupures de billets possèdent une forme de coloration fluorescente, mais c’est la première fois que les entreprises peuvent utiliser la technologie à un coût relativement faible.

“Exactement de la même manière que la monnaie américaine possède une ligne fluorescente garante de son authenticité, j’imagine qu’il sera possible un jour d’avoir la signature des chèques imprimée dans une bande fluorescente [invisible]”, a ajouté Reiner Eschbach.

“Un commerçant pourrait ainsi facilement comparer la signature fluorescente avec la signature réelle pour valider un chèque.”

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 31 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur