Xiaomi veut installer son boîtier TV Mi Box aux Etats-Unis

Mobilité
0 3

La firme télécoms chinoise Xiaomi viserait le marché américain avec sa set-top-box Mi Box qui supporte la 4K / UHD. Un signal important pour son expansion ?

Xiaomi s’apprêterait à lancer son boîtier multimédia Mi Box aux Etats-Unis. Pour l’heure commercialisée en Chine, cette set-top-box serait proposée à moins de 100 dollars outre-Atlantique à partir du quatrième trimestre prochain, croit savoir TechCrunch.

Présenté lors de la dernière session Google I/O au printemps, la Mi Box est un appareil évoluant sous Android TV 6.0 et fonctionne avec des composants que l’on retrouve dans les terminaux mobiles. Il y a par exemple le SoC (System on Chip) mobile Amlogic S905 (qui embarque un processeur à 4 coeurs Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2 GHz et un GPU ARM Mali 450) épaulé par 2 Go de RAM DDR3.

Pour le stockage, on trouve aussi 8 Go de flash interne mais pas de possibilité d’extension (absence de slot pour microSD).

En revanche, le boîtier dispose d’un port HDMI 2.0a qui permet de faire transiter des flux vidéo 4K à 60 ips (images par seconde) avec du HDR (High Dynamic Range). Cette dernière fonctionnalité est d’ailleurs supportée par Android 7.0 Nougat. Le volet audio n’est pas en reste avec support du 7.1 pour le Dolby Surround.

Enfin, la Mi Box est livrée avec une télécommande intégrant un microphone pour de la reconnaissance vocale (comme sur celles des Nexus Player et Shield TV). La société chinoise commercialise également séparément un contrôleur Bluetooth de jeux vidéo baptisé Mi Game.

Un signe d’expansion ?

Comment expliquer ce regard tourné vers les USA ? Le mouvement initié avec la Mi Box pourrait être un galop d’essai avant d’élargir sa zone d’influence sur d’autres marchés plus mûrs. Pourquoi pas l’Europe et la France

Le fabricant de terminaux télécoms chinois (déjà considérée comme une pépite sur son marché domestique) exporte déjà propose bien ses produits (ses smartphones en particulier) au-delà de la Chine. Mais il donne la priorité à des pays à marchés émergents localisés en Asie (à l’exception du Brésil).

Devançant LG, Xiaomi a une part de marché monde de 4,5% sur le segment des smartphones. La société chinoise aimerait suivre la voie tracée par son concurrent Huawei, d’origine chinoise et désormais numéro trois derrière Apple et Samsung.

(Crédit photo : @Xiaomi)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur