Yahoo acquiert Polyvore : entre mode et native advertising

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicitéStart-up
yahoo-polyvore
6 2

Yahoo met la main sur la start-up Polyvore pour consolider ses portails verticaux dédiés à la mode, notamment sur la dimension du native advertising.

L’aventure indépendante de Polyvore aura duré près de huit ans.

La start-up californienne retourne en quelque sorte au bercail, si l’on considère qu’elle rejoint Yahoo… dont sont issus ses trois cofondateurs.

Le montant de la transaction – confirmée par deux annonces croisées – n’est pas dévoilé. Mais l’objectif est clair pour Yahoo : alimenter ses portails verticaux* en consolidant notamment la dimension du native advertising.

Financé à hauteur de 22 millions de dollars en trois tours de table (source Crunchbase) menés essentiellement auprès de fonds d’investissement de la Silicon Valley comme Benchmark Capital et DAG Ventures, Polyvore a monté une plate-forme communautaire centrée sur la mode.

Au-delà de l’aspect social, les utilisateurs peuvent « exprimer leur créativité » en parcourant, sur une sélection de boutiques en ligne, des vêtements et accessoires qu’ils associent librement… avant de passer éventuellement à l’achat.

En analysant les ensembles créés par les internautes, Polyvore permet aux marques et aux designers d’anticiper les tendances ; en sachant quels produits sont les plus utilisés ou encore comment un style se positionne par rapport à un autre sur une certaine période.

La jeune pousse, qui a géré des campagnes marketing pour des références comme Lancôme et Gucci, annonce qu’aucun « changement majeur » n’est à prévoir ni sur son site Web, ni sur son application mobile.

Du côté des utilisateurs, on craint néanmoins que le rapprochement avec Yahoo ait un impact sur certaines fonctionnalités, comme l’application de bureau.

Dans un premier temps, les équipes de Polyvore rejoindront celles de Yahoo dans ses locaux de Sunnyvale, San Francisco et New York.

Jess Lee, qui occupe les fonctions de CEO depuis début 2012 après avoir été recrutée comme directrice produit, sera du voyage. Elle avait été embauchée par Marissa Mayer – aujourd’hui patronne de Yahoo – lorsque celle-ci exerçait encore chez Google.

* Les portails en question sont Yahoo Style et Yahoo Beauty, la publicité native étant abordée via la plate-forme Yahoo Gemini.

Crédit photo : goldnetz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur