Yahoo : le trésor Alibaba en spin-off avec l’activité PME

BourseEntrepriseFiscalitéRégulations
yahoo-alibaba-spin-off

L’entité indépendante qui hébergera la participation résiduelle de Yahoo dans Alibaba accueillera aussi la division Small Business du groupe Internet américain.

Le brouillard se dissipe autour de l’entité indépendante que Yahoo souhaite créer pour y intégrer sa participation de 15,4 % dans le groupe Internet chinois Alibaba.

La société californienne dirigée par Marissa Mayer avait abattu ses premières cartes la semaine passée, parallèlement à la présentation de ses résultats financiers sur l’exercice fiscal 2014, conclu le 31 décembre dernier.

Les marchés avaient favorablement accueilli l’annonce de cette opération stratégique qui pourrait être finalisée au quatrième trimestre.

Vouée à être enregistrée comme société d’investissement, la spin-off serait cotée en Bourse. Elle constituerait un levier d’optimisation fiscale permettant à Yahoo d’héberger les 384 millions d’actions Alibaba en sa possession sans payer de taxes.

Valorisée à 40 milliards de dollars, cette part pourrait être taxée à hauteur de 16 milliards si elle était immédiatement cédée. Yahoo peut s’appuyer sur un précédent en la matière : lors de l’introduction en Bourse d’Alibaba fin septembre 2014, le fisc avait prélevé 4,3 milliards de dollars sur les 10,3 milliards de dollars générés par la vente d’un stock d’actions.

Aux dernières nouvelles, Yahoo compterait inclure, dans cette même entité qui s’appellera SpinCo, les 35,5 % qu’il détient au capital de Yahoo Japan (propriété de Softbank). Rien n’est toutefois officiel sur ce dossier. A contrario, on sait désormais que la division Small Business – qui aide les PME à développer leur activité en ligne – sera émancipée au sein de cette nouvelle société.

Dans une contribution blog, Amer Akhtar, directeur de Yahoo Small Business, précise que “rien ne changera” pour tous ceux qui utilisent actuellement ses solutions (noms de domaines, hébergement, e-commerce, messagerie électronique, etc.). Il laisse même suggérer “d’investissement additionnels” ; en sachant que “l’ensemble des employés de la division seront invités à rejoindre SpinCo“.

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur