Yahoo multiplie les initiatives pour élargir son audience

Mobilité

Yahoo ouvre le code source de Yahoo Mail et passe un partenariat avec HP pour
délivrer des services sur les PC et portables du constructeur.

Yahoo a décidé d’ouvrir une partie du code source de Yahoo Mail aux développeurs des quatre coins du monde. Objectif : leur permettre de développer des applications hybrides qui vont renforcer l’application principale Yahoo Mail et permettre ainsi l’intégration de nouvelles fonctionnalités dans son service utilisé par plus de 257 millions d’internautes dans le monde, d’après les chiffres de Yahoo. Le moteur de recherche assure que la sécurité de ses utilisateurs sera préservée car, même si le code source est désormais ouvert, le contrôle des identifiants et mots de passe de messagerie reste sous son contrôle.

Yahoo avait étendu la version bêta améliorée de son service de courrier de messagerie électronique aux utilisateurs dans 19 pays dans le monde, dont la France. Les internautes français avaient bénéficié d’un régime de faveur car Yahoo avait choisi l’Hexagone comme l’un des cinq pays pilotes (voir édition du 15 septembre 2006).

Par ailleurs, Yahoo va délivrer des services sur les PC et portables HP en Europe et en Amérique du Nord. En Europe, la page d’accueil de Yahoo sera affichée au démarrage du navigateur et permettra ainsi d’accéder aux contenus de Yahoo comme les news et de disposer de liens vers Yahoo Music et Yahoo Sports. En Amérique du Nord, les PC seront équipés d’une barre d’outils co-brandée HP et le moteur de recherche de Yahoo sera intégré par défaut sur Internet Explorer 7. La barre d’outils permettra aux internautes de faire des recherches sur le Web, de savoir si un mail est arrivé dans leur boîtes e-mail Yahoo et de protéger les ordinateurs de pop-ups publicitaires.

HP maintient sa position de deuxième constructeur modial de PC derrière Dell. A travers l’accord signé avec Yahoo, HP espère gagner des parts de marché sur son concurrents. De son côté, Yahoo entend mettre la pression sur Google… qui a signé de son côté des accords similaires avec Dell (voir édition du 29 mai 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur