Yahoo-News Corp en duo, une hypothèse qui devient plausible

Mobilité

Des discussions ont été entamées dans ce sens pour contrer l’offre de Microsoft. Mais rien n’est joué.

Officiellement, News Corp ne discute pas d’un éventuel rachat de Yahoo actuellement courtisé par Microsoft. Le 4 février, Rupert Murdoch, PDG du groupe géant de communication (éditeur du Wall Street Journal, propriétaire de MySpace…), avait assuré qu’il ne cherchait pas à acquérir Yahoo ou AOL.

Mais pourtant, plusieurs sources high-tech, comme TechCrunch ou Silicon Alley Insider, assurent que des discussions sont menées dans ce sens. Lundi, ce dernier blog affirmait qu’un regroupement des actifs Internet des deux groupes (News Corp et Yahoo) pourrait survenir avec injection de cash apportée par News Corp voire le soutien supplémentaire d’un fonds de capital-investissement

Divers scénarios sont envisagés. Selon le Wall Street Journal, News Corp pourrait prendre une participation de plus de 20% dans Yahoo. Difficile d’y voir clair sur l’échiquier des portails Internet. De son côté, le site de news IT américain PaidContent a diffusé une lettre de Jerry Yang destinée aux actionnaires de Yahoo. Le co-fondateur et PDG du groupe pionnier de l’Internet plaidant pour l’indépendance capitalistique.

Mais les fonds d’investissement actionnaires de Yahoo ne partagent pas tous cette vision. Ainsi, Legg Mason, qui détient 9% du capital de Yahoo, pousserait plutôt en faveur d’un rapprochement avec Microsoft si l’offre initiale est revue à la hausse. Mais, pour le moment, Microsoft n’a pas donné de signal dans ce sens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur