Yahoo se restructure au compte-gouttes

EmploiLicenciementsManagementMarketingPublicitéSocial Media
yahoo-restructuration-tranches
5 1

Les vagues de suppressions de postes s’enchaînent chez Yahoo, qui met aussi un terme à l’exploitation de certains de ses services.

La restructuration bat son plein chez Yahoo.

Le groupe Internet procède par tranches pour réduire ses effectifs.

L’annonce de la semaine dernière portait exclusivement sur le siège social de Sunnyvale, avec 107 postes supprimés.

Cette fois-ci, Yahoo vise plus large : 324 employés viennent d’être avisés de leur départ imminent, fixé en l’occurrence au 18 avril 2016, après les 60 jours de préavis de rigueur.

Selon les documents communiqués à l’administration californienne (PDF, 8 pages), 46 des collaborateurs travaillent à San Francisco ; 60 à Los Angeles ; 128 à Sunnyvale.

Coupez !

Reste un point d’interrogation sur la fermeture du bureau de Burbank : selon le Wall Street Journal, une partie des équipes sera relocalisée à Playa Vista, ville située à une heure de route. Mais on ignore qui sera du voyage…

Ces coupes sombres participent d’un plan d’économies de 400 millions de dollars par an annoncé début février, en marge des résultats financiers du groupe.

La feuille de route implique la suppression, d’ici à fin 2016, d’environ 15 % d’une masse salariale qui compte 10 700 collaborateurs au dernier pointage (l’objectif étant de réduire l’effectif global à moins de 10 000 personnes, sous-traitants compris)*.

Yahoo fermera, en parallèle, cinq de ses bureaux à l’international (Dubaï, Mexico, Buenos Aires, Madrid, Milan). Tout en mettant un terme à l’exploitation de certains produits, officiellement pour « simplifier » l’offre à destination des internautes et des annonceurs.

Ménage à l’édito

Parmi les produits en question, il y a les magazines numériques. Sept d’entre eux font les frais de la restructuration : Food, Health, Parenting, Makers, Travel, Autos et Real Estate.

Certains sont abandonnés ; d’autres, fondus dans les quatre thématiques sur lesquelles Yahoo recentre sa stratégie : les actualités, le sport, la finance et le style de vie ( « Lifestyle »).

Pas facile de s’y retrouver dans les mouvements qui secouent, en conséquence, l’équipe éditoriale. Qui s’en va ? Qui reste ? Re/code a tenté de démêler les nœuds, en s’appuyant sur les contributions de médias spécialisés (Eater, Skift…).

Dan Tynan, rédacteur en chef de Yahoo Tech depuis l’été 2015, fait partie des journalistes poussés vers la sortie. Politico Media se fait l’écho du mémo qu’il a adressé à ses équipes. Un document qui permet d’y voir un peu plus clair sur la situation, notamment sur le fait que Katie Couric, dont le recrutement n’était pas passé inaperçu fin 2013, reste en place.

* Près de 2 000 postes ont déjà été supprimés l’année dernière. À l’arrivée de Marissa Mayer au printemps 2012, Yahoo comptait environ 14 000 employés.

Crédit photo : Anton_Ivanov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur