Yahoo sauve les apparences avec ses résultats financiers

Mobilité

Les résultats financiers du groupe Internet restent honorables, malgré la tourmente “corporate”. Ceux de Google restent solides.

La publication des résultats financiers de Yahoo au deuxième trimestre 2008 va peser lourd dans la balance lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires du groupe Internet prévue le 1er août. Si Jerry Yang a trouvé un accord avec l’hyperactif actionnaire Carl Icahn à propos de la composition du conseil d’admistration, le PDG de Yahoo doit encore prouver que sa stratégie de développement en toute indépendance vaut mieux qu’un rapprochement avec Microsoft.

Le chiffre d’affaires trimestriel de Yahoo s’élève à 1,78 milliard de dollars (+6% par rapport à la même période en 2007) tandis que son résultat d’exploitation se situe à 101 millions de dollars. Le résultat net s’élève à 131,2 millions de dollars (contre 160,5 millions de dollars sur le même trimestre un an plus tôt). Ses revenus sur son marché domestique augmentent de 13% mais ceux issus de ses activités à l’international baisse de 8%.

Mais, si l’on compare les performances semestrielles, Yahoo s’en sort bien: entre janvier et juin 2008, le groupe Internet a réalisé un résultat net de 673,3 millions de dollars contre 302,9 millions de dollars pour la même période en 2007. Finalement, la casse est limitée. D’autant plus que le groupe a globalement maintenu ses prévisions pour l’ensemble de l’année et pour le troisième trimestre, quitte à resserrer ses estimations.

Une enveloppe “conseils” de 22 millions pour gérer la période trouble

Sans surprise, Yahoo tire la majeure partie de son chiffre d’affaires à partir des “services marketing” (essentiellement la publicité). Il sera intéressant de savoir dans quelle mesure cette ligne de business va évoluer avec l’accord que le groupe de Jerry Yang a signé avec Google. Les services payants ne représentant qu’un infime partie en légère baisse d’ailleurs (211 millions de dollars).

Détail intéressant : Yahoo a consacré 22 millions de dollars à des conseillers (juridiques, stratégie, finances…) en lien avec la lutte d’influence menée au niveau de son actionnariat et les tentatives avortées d’un rapprochement avec Microsoft tout au long du semestre.

Yahoo a aussi multiplié les initiatives technologiques pour prouver sa capacité à rester innovant malgré les troubles “corporate”. Signalons le projet Boss pour développer des interfaces de programmation permettant aux développeurs de créer leurs propres moteurs à partir de sa technologie.

Google poursuit son chemin sans encombres
Au deuxième trimestre 2008, le chiffre d’affaires global a atteint 5,37 milliards de dollars, en hausse de 39%. Il est composé à 97% des revenus tirés de la publicité en ligne (essentiellement ses programmes de liens sponsorisés AdWords et AdSense). Le groupe Internet a réalisé un résultat net de 1, 25 milliard de dollars (+35% par rapport à la même période l’année dernière). Mais ce serait inférieur aux attentes des analystes financiers. Notons que Google a recruté 500 personnes au cours de ce trimestre. Son effectif mondial atteint presque 20 000 salariés à fin juin.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur