Yahoo a-t-il trouvé son Google Now avec Aviate ?

EntrepriseRégulationsStart-up
yahoo-aviate

L’année 2014 de Yahoo s’ouvre sur une acquisition stratégique : celle de la start-up américaine Aviate, qui développe un “écran d’accueil intelligent” apparenté à Google Now et basé sur des technologies d’apprentissage automatique.

Au sortir d’une année 2013 marquée par un transfert significatif de son audience vers les smartphones et les tablettes, Yahoo place les mobinautes au coeur de sa stratégie.

Sa feuille de route réajustée en conséquence, le groupe Internet s’attache à consolider son portefeuille technologique, tout particulièrement sur Android, l’offre leader du monde mobile. Son année 2014 s’ouvre sur une acquisition stratégique : celle de la start-up américaine Aviate. Basée à Palo Alto (Californie) depuis sa prise d’exercice en 2011, cette jeune pousse s’est fait connaître pour son “écran d’accueil intelligent” actuellement accessible en bêta privée sur le Play Store de Google.

Un bouquet d’investisseurs – parmi lesquels Highland Capital Partners et Andreessen Horowitz – a injecté 1,8 million de dollars dans ce service qui s’appuie sur des technologies d’apprentissage automatique et d’agrégation de données contextuelles pour mettre en avant “le contenu pertinent”. Concrètement, il s’agit d’étudier les habitudes de l’utilisateur (tout en y couplant des éléments comme la géolocalisation) afin de faire remonter automatiquement des informations pratiques sans avoir à ouvrir d’applications.

Apparenté à Google Now, cet assistant personnel adopte une approche temporelle, segmentée en périodes clés : le réveil, le travail, le restaurant, les déplacements, la soirée…

aviate

Durant sa conférence tenue au CES de Las Vegas, Marissa Mayer, patronne de Yahoo, n’a pas évoqué les détails du rachat, mais elle a précisé qu’il s’était effectué sur le modèle de “l’acqui-hire” : les équipes d’Aviate rejoindront donc celles de Yahoo.  Pour l’occasion, la bêta privée de l’application s’ouvre à 25 000 utilisateurs supplémentaires. Premier arrivé, premier servi, à condition d’utiliser le mot-code “YAHOO”.

D’autres grands noms de l’IT entretiennent des ambitions en matière d’assistants personnels intelligents. Google a illustré son intérêt grandissant pour le concept à travers les rachats successifs de Behavio et Wavii, qui éditent respectivement des technologies d’analyse comportementale prédictive et d’agrégation basée sur le langage naturel via des algorithmes génétiques. Amazon se serait, pour sa part, offert l’outil de reconnaisance vocale Evi, construit à partir des technologies de Nuance, avec des capacités d’apprentissage automatique.

Acquisitions Yahoo

Image 1 of 10

1997 : rocketmail
1997 : RocketMail est un pionnier des webmails. Il a été racheté par Yahoo en 1997 pour 92 millions de dollars. Ce service a été rebaptisé Yahoo Mail et a permis au groupe américain de s'imposer dans l'univers de la messagerie.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo ?

Crédit photo : Constantine Pankin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur