Yahoo US lance un service payant de jeux en ligne

Cloud

Yahoo poursuit son passage vers un modèle de services payants avec le lancement des Yahoo Games All-Star. Facturé entre 8 et 60 dollars en fonction de la durée d’utilisation, ce service permettra aux joueurs de se regrouper en communautés. En Europe et en France, le passage au payant n’est pas prévu pour les jeux dans l’immédiat. Mais Yahoo France annonce le lancement prochain de services facturés. Lesquels ? Mystère.

Que va-t-il rester de gratuit sur le site américain de Yahoo ? Au rythme où le portail américain poursuit le lancement des services payants, on peut se poser la question. En effet, après les enchères, les petites annonces et certains services de mail (voir édition du 22 mars 2002), Yahoo US vient de lancer un service payant de jeux en ligne, secteur dont la croissance serait supérieure à celle des autres activités de loisir en ligne.

Du Blackjack au Solitaire en passant par le MahJong, les échecs et la bataille navale, le Yahoo! Games All-Star permet surtout aux joueurs de se regrouper par salle et d’organiser des tournois internes en plus des traditionnels forums de discussion. Un service facturé 7,95 dollars par mois, 19,95 dollars par trimestre et 59,95 dollars pour l’année. Bizarrement, il est encore possible de jouer en ligne gratuitement sur Yahoo qui n’a pas bloqué l’accès aux jeux déjà en place. Simplement, les joueurs ne bénéficieront pas des services communautaires ni de jeux personnalisés.

En France la discretion est toujours de mise

Côté français, le jeu payant chez Yahoo est “prévu mais pas pour tout de suite”, précise une porte-parole de Yahoo France. “Nous lancerons bientôt des services payants mais pas des jeux”, a-t-elle ajouté sans vouloir préciser quels services. Comme aux Etats-Unis, cela pourrait concerner les enchères ou les petites annonces, voire les services de redirection d’e-mail. Ce que ne confirme pas Yahoo France. “La stratégie pour l’Europe est différente de celle appliquée aux Etats-Unis”, justifie la porte-parole. Nous n’en saurons pas plus si ce n’est que ces prochains services payants ne concerneront pas les jeux. Le suspens est à son comble.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur