Yazid Sabeg finalise enfin l’acquisition d’Altis Semiconductor

CloudComposantsPoste de travail

Le président de Communication et Systèmes et Commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, Yazid Sabeg, a officiellement racheté Altis Semiconductor, la co-entreprise française d’IBM et Infineon.

C’est fait : comme prévu, Yazid Sabeg, le Président  de l’entreprise Communication et Systèmes, mais aussi Commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, a racheté Altis Semiconductor, cette co-entreprise française fondée par l’américain IBM et l’allemand Infineon en vente depuis trois ans.

Yazid Sabeg avait présenté son projet de reprise le 24 juin dernier. Cet accord d’acquisition devait être, dans un premier temps, finalisé le 31 juillet dernier. Mais la reprise d’Altis vient d’être seulement confirmée ce 12 août.

Le Commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances devient ainsi le propriétaire à 100% d’Altis, mais aussi Président du conseil d’administration d’Altis International.

Le montant de l’opération se chiffrerait à 200 millions d’euros. Infineon et IBM apporte une trésorerie comprise entre 83 et 90 millions d’euros. Yazid Sabeg aurait mis sur la table 40 millions d’euros.

30 millions d’euros seraient garantis par des investisseurs étrangers, 20 millions d’euros seraient amenés par le fonds stratégique d’investissement (FSI), tandis que 30 millions d’euros seraient fournis par des prêts bancaires garanties par l’Etat, rapporte le quotidien Les Echos.

Mais cette acquisition d’Altis, situé à Corbeil-Essonnes, dans le département francilien de l’Essonne, ne permettra pas de conserver les 1 300 employés de l’entreprise française. En effet, le plan de reprise de Yazid Sabeg prévoit la suppression de 400 postes.

Yazid Sabeg compte relancer l’activité d’Altis en se concentrant notamment sur la production de processeurs à basse consommation, de mémoires magnétiques et dans les puces 3D.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur