Yelloan : une levée de fonds FinTech aux couleurs de BPCE

EntrepriseLevées de fondsStart-up
yelloan-levee-fonds

Rattaché au groupe BPCE via Natixis, Seventure Partners injecte 1,75 million d’euros au capital de Yelloan et son service communautaire d’accès au crédit.

Le portefeuille FinTech de Seventure Partners s’agrandit.

Quelques semaines après avoir officiellement mis ses billes dans la start-up belge Anytime, dont le profil rappelle Compte-Nickel, la société d’investissement rattachée au groupe BPCE prend une « participation exclusive » au capital de Yelloan.

Elle injecte 1,75 million d’euros dans cette jeune pousse passée en phase commerciale au mois de février avec une plate-forme en ligne présentée comme un « service d’accès au crédit basé sur la confiance des proches ».

Deux acteurs du secteur bancaire – Financo et Monabanq, filiales respectives de Crédit Mutuel Arkéa et de Cofidis Participations – ont adopté cette offre vers laquelle ils redirigent certains candidats à l’obtention d’un prêt.

Ces derniers sont invités à présenter leur projet d’emprunt sur Yelloan, qui va leur permettre, sur le principe de la « garantie participative », de constituer, auprès de leur famille et de leurs amis, une cagnotte égale à 5 % du montant du crédit et qui sera remise au prêteur.

La communauté joue ici le rôle de tiers de confiance pour les ménages exclus des formes traditionnelles de crédit* bien qu’étant solvables ; et plus globalement pour ce ce que la start-up appelle les « populations nouvelles », touchées notamment par l’évolution des formes de travail que suppose le phénomène dit d’« ubérisation » de l’économie.

D’incubateur en accélérateur

Une fois le crédit remboursé, les sommes remises en garantie sont restituées. Ce qui suppose qu’elles aient été acceptées au préalable par le prêteur. Pour cela, elles doivent, en plus d’atteindre 5 % du montant de l’emprunt, émaner d’au moins 5 personnes.

Fort de cette première levée de fonds, Yelloan compte enclencher de nouvelles phases de R&D, développer ses activités commerciales et marketing… mais aussi développer, sur l’analyse du risque crédit, une expertise propre qui sera, nous assure-t-on, « complémentaire » à celle mise en œuvre par les acteurs traditionnels.

La start-up a déjà bénéficié de l’accompagnement du Village by CA, pépinière de start-up montée par le Crédit Agricole, où l’un de ses cofondateurs (Marc Diguet, directeur des opérations ; le poste de président étant occupé par Michaël Diguet, ex-Dassault Systèmes) a passé une trentaine d’années.

Elle a également pris place au sein de l’antenne londonienne de l’accélérateur Startupbootcamp, après avoir obtenu une distinction lors du Global Fintech Challenge, compétition enclenchée fin 2015 sous la supervision d’Agorize (organisateur de concours d’innovation en ligne)… et soutenue entre autres par BPCE.

* Concernant les méthodes alternatives que sont le financement auprès des proches et les plates-formes de crowdlending, Yelloan estime qu’elles ne permettent de lever que de faibles sommes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur