Yo : on peut lever un million de dollars avec un concept simpliste

Apps mobilesEntrepriseLevées de fondsMarketingMobilité
yo-levee-fonds

Aux Etats-Unis, un développeur a monté une application qui envoie des notifications “Yo” aux correspondants. Le degré zéro de la communication mais cela reste du business.

Initialement repérée par TechCrunch, Yo est une nouvelle application dont le nom est aussi simple que son usage. Ce qui n’empêche le développeur d’origine israélienne et installé aux Etats-Unis d’avoir levé un million de dollars. De quoi parle-t-on ? Dans sa version 1.0.5, l’application gratuite Yo, disponible pour les terminaux iOS et Android, permet d’envoyer des “Yo” à ces correspondants sous forme de notifications sonores.

A l’instar du poke qui a connu son heure de gloire sur Facebook mais qui a été mis de côté par le réseau social.

Contacté par le Financial Times, Or Abel qui a conçu Yo indique avoir créé cette application en 8 heures “à la demande” de son boss Moshe Hogeg, CEO de Mobli (réseau social photos-vidéos sur mobile) pour “garder le contact avec sa secrétaire”. Du coup, ce dernier a pris sa casquette de business angel en injectant 1 millions de dollars dans l’amélioration de “Yo”.

Après la phase de test, Or Abel s’est installé à San Francisco pour se concentrer sur le développement en prenant Life Before Us, LLC comme dénomination de la société.

Les quelques statistiques fournies semble montrer un certain intérêt du grand public : 50 000 inscriptions, 4 millions de Yo envoyés, dont 2 millions sur le seul mois de mai. Seul souci : il n’y a aucun revenu associé à l’exploitation de cette application qui fait le buzz.
Mais Or Abel défend son bébé. “Ce n’est pas seulement une application qui dit Yo. C’est un nouveau moyen de communication.”

De nombreuses success stories ont démarré avec un concept simple. Mais là, c’est carrément simpliste : “A zero character communication tool” (un outil de communication avec zéro caractère).

Selon le compte Twitter @YoAppStatus, la barre des 300 000 utilisateurs a été atteinte. On a fait un test en interne au sein de NetMediaEurope. Et c’est clairement une application qui ne va pas améliorer la productivité en entreprise, même pour rester en contact avec les secrétaires…

Quiz : Connaissez-vous les meilleures applications Android pour les pros ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur