Younited Credit : Prêt d’Union emprunte un nouveau nom pour son expansion

CloudEntrepriseStart-up
2 2

Sur fond de déploiement à l’international (Italie, Espagne), Prêt d’Union change de nom (Younited Credit) et affiche ses ambitions.

Un changement de nom pour un changement de configuration.

Après avoir développé ses services en France depuis décembre 2011, Prêt d’Union exporte son concept de crédit de particuliers à particuliers.

Et cela démarre par l’Italie. La société FinTech française vient d’ouvrir un bureau à Rome.
Celui-ci est piloté par Tommaso Gamaleri, un ancien dirigeant d’une start-up locale de l’assurance Con.Te.it (Groupe Amiral).

Il dispose d’une équipe de 15 personnes sur place mais les développeurs et le back-office de la plateforme restent sur Paris.

Le déploiement à l’international se poursuivra en Espagne entre fin 2016 et début 2017.

Dans le cadre de cette expansion, Prêt d’Union adopte une marque globale : Younited Credit (la France est également concernée).

Ce qui confirme ses ambitions de se transformer en « Lending Club européen » en référence au modèle américain du crédit P2P (et malgré les récents déboires de son fondateur français Renaud Laplanche).

Son statut d’Etablissement de Crédit et Prestataire de Services d’Investissement – obtenu en France auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) – devrait faciliter son implémentation locale.

Selon Les Echos, la montée en puissance sur ce premier marché à l’international sera rapide : en Italie, YounitedCredit vise 20 millions de crédits en Italie sur l’année 2016, 80 millions l’an prochain et 200 millions en 2018.

Pour Charles Egly, co-fondateur et président du directoire de Prêt d’Union, la finance participative est balbutiante en Europe du Sud. Et il y a des places à conquérir rapidement. Prime au first mover ?

Depuis le démarrage commercial de Prêt d’Union, des souscriptions d’emprunts aux particuliers d’un montant global de 320 millions d’euros ont été financées via la plateforme Internet (dont 130 millions d’euros sur la seule année 2015).

Globalement, la société a levé 48 millions d’euros pour accompagner son développement, dont 31 millions en juillet 2015. Elle dispose d’un effectif global d’une centaine de personnes.

Parmi les investisseurs figurent Crédit Mutuel Arkéa,Eurazeo, Schibsted-LeBonCoin, AG2R la Mondiale et des business angels comme Pierre Kosciuzko-Morizet, Xavier Niel (via Kima Ventures) et Weber Investissements (holding des deux fondateurs de la Financière de l’Echiquier).

pret-d-union-devient-younited-credit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur