YouTube, canal de promotion de la cyber-criminalité

Cloud

Des cyber-escrocs se serviraient de vidéos sur YouTube pour écouler des cartes bancaires frauduleuses.

Le succès de YouTube ne s’est jamais démenti depuis son lancement. Au mois de janvier, la plate-forme vidéos a franchi la barre des 100 millions de visiteurs uniques. Les pirates et autres cyber-criminels de tous poils, bien conscients du rayonnement énorme du site de vidéos en ligne l’utilisent désormais comme “vitrine” pour commercialiser les fruits de leurs activités criminelles.

Dans une récente contribution sur son blog, l’éditeur de solution de sécurité F-Secure met en garde contre cette nouvelle tendance. En fait, les “produits” ne sont autres que des cartes de crédit pirates. Comme dans la plupart  des cas, les informations ont sans doute été dérobées à leur propriétaire via une technique classique de phishing ou hameçonnage.

L’attention de l’internaute est captée, une fois de plus par une technique commerciale éprouvée. En effet, il serait parfois tentant de cèder aux charmes d’une carte bancaire capable de franchir les sécurités informatiques des bateaux de croisières, des casinos ou des hôtels. Le tout garanti sans danger.

Selon F-Secure, la menace provient non seulement de la présence de ce type d’offre sur la Toile mais également de l’absence de réaction des administrateurs du site ; les gestionnaires de YouTube ne disposent à ce jour d’aucun moyen pour endiguer la diffusion de ce type de vidéo. La seule mesure efficace serait la suppression pure et simple du compte. Une solution que le filiale de Google ne semble pas encore privilégier.

Cette utilisation détournée de YouTube rappelle que le combat contre la cyber-criminalité, souvent entrepris à l’échelle nationale requiert une réponse globale. Des agences d’investigation comme Europol en Europe ou le FBI  aux Etats-Unis multiplient les appels en faveur d’une réponse internationale face à ce fléau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur