YouTube lorgne du côté des abonnements payants

CloudMarketingPublicité

YouTube songe à proposer des abonnements payants pour, à la fois, engendrer de nouvelles sources de revenus et mieux concurrencer la populaire plate-forme Hulu.com

Comment développer de nouvelles sources de revenus tout en s’attirant la bienveillance des éditeurs de contenus ? YouTube esquisse un début de réponse : proposer sur sa plate-forme des vidéos payantes.

YouTube explique  en effet que tous les contenus qu’il souhaiterait proposer aux internautes ne peuvent pas être diffusés au moyen du modèle publicitaire actuellement mis en place par la plate-forme.

“Nous faisons des paris intéressants au sujets des longs formats, tous les ne nous sont pas accessibles dans le cadre de notre modèle publicitaire”, a expliqué David Eun, vice-président de Google en charge des partenariats, à Reuters.

La première plate-forme de diffusion de vidéos lorgne donc sur les offres payantes pour proposer des contenus attractifs. A cet effet, elle serait actuellement en discussions avec des majors américaines pour obtenir le droit de diffuser des séries télévisées, sans publicité, le jour de leur passage à la télévision.

YouTube pourrait alors mettre en place un système d’abonnement mensuel, comprenant différentes formules, en lieu et place d’un paiement à l’acte. Depuis quelques mois, le site songerait ainsi à mettre en place un service payant de location de films en streaming.

YouTube aurait engagé des discussions dans ce sens avec les studios Lions Gate Entertainment, Sony Pictures, une division de Sony et Warner Bros de Time Warner, précise Reuters.

Reste que la plate-forme ne compte pas lâcher la diffusion gratuite de vidéos, qui reste son cœur de métier. Elle compte également toujours sur la publicité pour engendrer des revenus significatifs l’année prochaine.

“Si nous continuions simplement à nous concentrer sur notre modèle publicitaire, cela serait suffisant créer suffisamment d’opportunités de recettes significatives”, a précisé David Eun.

Abordant le virage des contenus payants, YouTube se distingue de son principal concurrent, Hulu.com, détenu par NBC Universal, News Corp. Et Disney, qui est devenu en quelques mois le deuxième service gratuit de diffusion de vidéos le plus populaire aux Etats-Unis, derrière YouTube.

Hulu, dont le business model est aussi basé sur la publicité, devrait suivre de très près la nouvelle révolution économique de YouTube.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur